Job - MALI EMPLOI

Tous les emplois

TERMES DE REFERENCES : Consultant pour l’élaboration des guides de discussions pour les leaders communautaires et religieux sur les droits des migrants et victimes de Traite Titre du poste : Consultant(e)- pour l’élaboration des guides de discussions pour les leaders communautaires et religieux sur les droits des migrants et victimes de Traite. Organisation : Organisation internationale pour les migrations (OIM) Référence Code : CT-01-ML-2024 Basé à : Bamako avec des déplacements dans les régions du Mali Durée : 4 mois I. Contexte et Justification : L’histoire du Mali, pays enclavé de l’Afrique de l’Ouest sahélien, est particulièrement marquée par les mobilités spatiales de ses populations. Les représentations collectives valorisent d’ailleurs la migration dans l’acquisition de richesses et de compétences. Un dicton bambara indique que si le migrant n’amasse pas de fortune, il peut au moins acquérir des connaissances et les problèmes que la sédentarité ne peut résoudre trouveront leurs solutions dans la migration : « ni sigi tèna ko min ban Mandé, taama de b’o ban ». Les migrations sont donc une réalité sociale majeure au Mali, le pays fait face à une migration massive de jeunes femmes et hommes âgés de 18 à 35 ans, une jeunesse qui représente près de la moitié de la population. Il est d’abord un pays de départ dont les ressortissants sont présents un peu partout dans le monde. Ensuite, il constitue un pays de transit pour les ressortissants d’autres pays qui se dirigent vers le Maghreb avec, en partie, le but d’atteindre l’Europe. Il est aussi, un lieu d’accueil pour les migrants attirés par les relatives opportunités économicoprofessionnelles des villes maliennes, et inversement. Le Mali connait des retours massifs, depuis les pays situés sur le circuit du méditerranéen, prenant de plus en plus d'ampleur au cours des deux dernières décennies. La question des migrations bénéficie au Mali d’un intérêt politique qui remonte aux années 1990 marquant le début de la démocratisation du pays. Dans les années 2000, un ministère chargé des questions migratoires et de l’intégration africaine a été également créé. En en septembre 2014 une Politique nationale de la migration a été élaborée (PONAM), une cité d’accueil a été construit pour les Maliens de l’extérieur en 2018 et la mise en place d’un budget spécial d’investissement (BSI) chargé de financer des projets économiques pour les migrants de retour et les jeunes Maliens tentés par la migration irrégulière a été mise en place. Malgré ces efforts de gouvernance migratoire, les flux migratoires restent importants et constituent un réel défi. Les Migrants sont victimes de violations des droits humains (25% des migrants ont été soumis à une forme ou une autre d'abus, y compris la détention, le travail forcé et la violence pendant leur voyage migratoire) 1. Ainsi pour pallier ce problème, l’OIM met en œuvre le projet de mobilisation des jeunes pour les droits des migrants et victimes de la traite, en collaboration avec les OSC de jeunes et de femmes, afin de renforcer leur engagement citoyen à travers leur participation à l’espace civique local et national, en ligne et hors ligne, pour consolider la prise en compte des droits humains. Pour atteindre ces résultats, l’OIM sollicite les services d’un Consultant national pour l’élaboration des guides de discussions pour les leaders communautaires et religieux sur les droits des migrants et victimes de Traite au Mali. Les présents termes de référence constituent le cadre de référence pour la mise en œuvre de ladite activité. I. Objectif global : Sous la supervision directe du Program manager, et en coordination avec le point focal du projet et le staff de l’OIM, le consultant fera une analyse approfondie avec les acteurs concernés pour offrir un guide qui doit offrir des orientations sur la conduite des discussions de groupe avec les leaders communautaires et religieux. Tenant compte du profil des cibles, ce document devra proposer un ensemble de questions pouvant être abordées lors des discussions dans un cadre normalisé garantissant une assistance conforme aux normes internationales et respectueuses des droits humains fondamentaux des migrants et victimes de la traite au Mali. Entre autres, cette étude doit permettre d’analyser les réponses existantes (y compris le mécanisme de référencement pour les migrants victimes de traite) pour créer un document adapté aux cibles mais aussi pour des cadres d’échange entre les différents acteurs de la société civile pour une meilleure appropriation des droits des migrants et victimes de la traite notamment en identifiant les possibles ressources, les mesures et activités adoptées et les acteurs compétents. Les résultats de cette analyse serviront de base aux activités ultérieures dans le cadre de ce projet. II. Taches : Sous la supervision directe du Chargé du Projet, le Consultant national doit entre-autres : 1. Faire l’analyse des besoins et un examen documentaire sur les droits des migrants (y compris la Loi portant lutte contre la traite des personnes en République au Mali et le mécanisme de référencement pour les victimes de traite) ; 2. Mener des recherches de fond et s’entretenir avec les autorités judiciaires, la police judiciaire, les leaders communautaires et religieux, les organisations de la société civile, la Commission Nationale des Droits de l’Homme, etc. 3. Mener des visites de terrain si nécessaire afin de savoir les mécanismes locaux, la position des religions et les systèmes endogènes de protection des migrants notamment ceux vulnérables y compris les victimes de traite et produire une analyse des défis en matière protection des migrants ainsi que collecter les bonnes pratiques ; 1 “Source : Organisation Internationale pour les Migrations, suivi des flux et présence de migrants au Mali, janvier – décembre 2022’’. 4. Développer un document sous forme de guide de discussion sur les droits des migrants et victimes de la traite des personnes en se basant sur le contexte malien et conforme aux réalités socioculturelles du pays ; illustré d’images et ou faire la traduction en bambara ; 5. Assurer la communication en temps opportun des besoins de la recherche et du travail en général (y compris les listes du matériel nécessaire, les besoins logistiques, les programmes de visites de terrain, le chronogramme, les demandes de rendez-vous nécessaires, etc.) à la Mission OIM pour s’assurer que tout est disponible pour le travail requis. 6. Organiser un atelier de discussion et de validation au cours duquel les acteurs seront invités ensemble à discuter, consolider et valider la proposition initiale du guide. III. PRODUITS OU RÉSULTATS ATTENDUS : Les Produits ou Résultats attendus du Consultant sont les suivants : 1. Un document sous forme de guide de discussion pour les leaders communautaires et religieux sur les droits des migrants et de protection des victimes de la traite des personnes en se basant sur le contexte malien et qui est conforme aux réalités socioculturelles du pays ; Le document sera présenté sous forme de guide de discussion avec tous les détails (images illustratives et ou faire la traduction en bambara, organisation, composition, acteurs, , relations, etc.) Cet outil offre des orientations sur la conduite des discussions de groupe et propose un ensemble de questions pouvant être abordées lors des discussions. IV. Méthodologie : Dans le but d’atteindre les objectifs sus mentionnés, le Consultant doit adopter à une méthodologie participative et inclusive dans la mesure où toutes les rencontres individuelles ou lors des discussions de groupes avec les acteurs du gouvernement et de la société civile doivent contribuer directement à l’élaboration du guide. (Annexée liste des acteurs consultés). V. Livrables et calendrier estimatif Livrables Echéance Paiement Rapport de démarrage comprenant le plan de travail détaillée et la méthodologie Une semaine après la signature du contrat 60 % du montant total Soumission d’un projet de guide de discussion 5 semaines après la signature du contrat Pas de payement Soumission du document de guide et Rapport final avec des Recommandations et tenue de l’atelier de validation du guide de discussion avec les parties prenantes Fin avril 2024 40 % du montant total VI. Compétences techniques : • Expérience avérée dans d’élaboration de guides de discussion dans les domaines similaires • Connaissance approfondie sur les mécanismes de protection des droits de l’homme en général et la lutte contre la traite des personnes au Mali en particulier ; • Bonne compréhension de la thématique migratoire et expérience avec des acteurs gouvernementaux, non-gouvernementaux et ceux de la société civile ; • Capacité à respecter les échéances et les dates et à hiérarchiser les priorités et les tâches ; • Accomplissement des objectifs fixés dans des circonstances difficiles ; • Coordination efficace des actions menées avec d’autres partenaires d’exécution. VII. Etudes et expériences : • Être titulaire d’un diplôme d’études universitaires dans le domaine des sciences sociales, de préférence en Droit, Sciences politiques, Droits de l’homme ou dans un domaine lié à la Migration et au Développement obtenu dans un établissement universitaire reconnu ; • Expérience de travail d’au moins 5 ans dans un domaine relatif aux droits de l’homme, justice ou sécurité Expérience avérée dans la recherche et rédaction des rapports, etc. • Maîtrise parfaite de la langue française (écrite et parlée) ; • Connaissance des langues locales • VIII. Instructions de soumission : • Composition du dossier Les candidats devront soumettre un dossier complet incluant : - Un CV détaillé, décrivant l’expertise et l’expérience du Consultant dans le sujet de ces Termes de Référence, notamment les points mentionnés dans la section antérieure (qualifications et expériences) ; - Une brève description de la méthodologie proposée et la compréhension de la consultance. (2 pages) ; - Trois références professionnelles • Date et procédure de soumission de votre dossier : Tous les dossiers de candidatures avec les documents énumérés ci-dessus scannés et joints doivent être envoyés en version électronique à iommaliapplications@iom.int en mentionnant comme objet du mail « CT-01-ML-2024 » au plus tard le 02 février 2024. NB : Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploi

CDD

TERMES DE REFERENCES : Consultant pour l’élaboration des guides de discussions pour les leaders communautaires et religieux sur les droits des migrants et victimes de Traite Titre du poste : Consul...

Page 1 / 4 AVIS DE RECRUTEMENT Ouvert aux candidats Internes et Externes Titre de la position : National Finance Officer (Budget and Reporting) Lieu d’affectation : Bamako, Mali Classification Durée : NO-A Durée déterminée d’un an avec possibilité de renouvellement Date de début Reference Date de clôture : : : Dès que possible VN-ML-03-2024 21 février 2024 Fondée en 1951, l’OIM est la principale organisation intergouvernementale dans le domaine de migration et travaille en étroite collaboration avec les partenaires gouvernementaux, intergouvernementaux et non gouvernementaux. L’OIM est dédiée à la promotion de la migration humaine et ordonnée pour le bénéfice de tous. Il le fait en fournissant des services et des conseils aux Gouvernements et aux migrants. Contexte : Sous la supervision générale du Chef de mission et Resource Management Officer, et la supervision directe du Finance Officer, le National Finance Officer, (Budget and Reporting) devra réaliser les objectifs fixés dans le cadre des différentes activités qui lui incombent. Fonctions principales / Responsabilités : 1. En coordination avec le Finance Officer et RMO, préparer des rapports financiers des donateurs conformément aux règlements de l'OIM et aux procédures établies ; 2. En coordination avec le RMO, aider à coordonner et à surveiller la gestion financière, y compris la supervision des dépenses financières et de la redevabilité, ainsi qu’à entreprendre des analyses financières et à interpréter les rapports de toutes les activités de l’OIM en Mali. 3. Aider à la préparation du budget annuel de la mission, superviser le processus de contrôle budgétaire et analyser les écarts entre les dépenses budgétaires et réelles. Aider à la préparation des budgets pour les nouveaux projets ; L'OIM s'engage pour un environnement diversifié et inclusif. Les candidats internes et externes sont éligibles pour postuler à ce poste. Page 2 / 4 4. Soutenir la projetisation des dépenses mensuelles en s’assurant que les salaires sont correctement alloués aux projets et effectuer une analyse mensuelle des soldes des projets systématiquement. 5. S'assurer que la saisie des données dans PRISM est appliquée conformément aux rôles et autorisations spécifiés dans les politiques financières de OIM et des bailleurs. 6. Porter à l'attention du Finance Officer et RMO toutes les questions financières et budgétaires pertinentes des projets anciens et existants et suggérer des ajustements si nécessaire ; 7. Soutenir les gestionnaires de projet pour s'assurer que les activités du programme sont mises en œuvre de manière cohérente avec l'accord des donateurs - du point de vue budgétaire et du point de vue de l'OIM en ce qui concerne les règles financières de l'OIM applicables pendant la mise en œuvre du projet ; 8. Suggérer des améliorations sur les contrôles internes et la rationalisation / efficacité ; 9. Fournir des informations, et des conseils techniques au personnel à tous les niveaux sur les règles, règlements, instructions et procédures financières de l'OIM. 10. Fournir des conseils et de la formation aux autres membres du personnel de l’unité ; 11. Effectuer les autres tâches qui peuvent être assignées. Qualifications et Expérience Education • Un diplôme universitaire en Sciences commerciales, gestion financière, comptabilité (BAC+5) Expérience • Expérience professionnelle pertinente d’au moins 2 ans dans en gestion financière, comptabilité, budgétisation • La connaissance des normes comptables internationales du secteur public (IPSAS) et du système SAP est hautement souhaitable ; Page 3 / 4 • Connaissance approfondie des outils informatiques et maitrise d’Excel est requise. Langues Requis : Français Recommandé : Anglais Le / la titulaire doit démontrer les valeurs et les compétences suivantes : Valeurs • Inclusion et respect de la diversité : respecter et favoriser les différences individuelles et culturelles ; encourager la diversité et l'inclusion chaque fois que possible. • Intégrité et transparence : maintenir des normes éthiques élevées et agir en conformité avec les principes / règles de l'organisation et les normes de conduite. • Professionnalisme : démontrer sa capacité à travailler de manière composée, compétente et engagée et faire preuve de jugement pour faire face aux défis quotidiens. Compétences comportementales - indicateurs de comportement de niveau 2 • Travail d’équipe : Être capable d’entretenir des relations de travail dans un esprit d’équipe ; Contribuer et suivre les objectifs de l’équipe ; Donner du crédit quand il le faut ; Solliciter les commentaires et les réactions des autres ; Déléguer les taches et les responsabilités, le cas échéant ;Soutenir activement la mise en œuvre des décisions finales du groupe et prendre une responsabilité conjointe pour le travail en équipe ; Prendre la responsabilité conjointe pour un travail en équipe • Résultats : Créer un climat de travail respectueux au sein de l’organisation, sans harcèlement ni représailles, et favoriser la prévention de la lutte contre les abus et violences sexuels (PSEA) ; Accepter et donner les critiques constructives ; Respecter les procédures, les processus et les politiques internes de l’OIM ; Respecter le délai, le coût et la qualité requis pour les résultats attendus ; Contrôler son propre travail en vue de corriger d’éventuelles erreurs ; Prendre la responsabilité de respecter les engagements. • Responsabilisation : Gérer la réalisation des priorités de l’Organisation et assumer la responsabilité de ses propres actions et de la délégation de tâches. • Communication : Partager les informations pertinentes ; Communiquer clairement, écouter les commentaires sur l’évolution des priorités et procédures ; Ecrire clairement et efficacement en adaptant les termes et le style à l’auditoire visé ; Ecouter attentivement et communiquer clairement en adaptant son langage à l’auditoire visé. Page 4 / 4 Compétences Managériales - indicateurs de comportement de niveau 2 • Leadership : fournir un sens clair de l'orientation, donner l'exemple et démontrer la capacité de réaliser la vision de l'organisation ; aider les autres à réaliser et à développer leur potentiel. • Autonomiser les autres et instaurer la confiance : créer une atmosphère de confiance et un environnement propice où le personnel peut contribuer de son mieux et développer son potentiel. • Réflexion et vision stratégiques : travailler stratégiquement pour atteindre les objectifs de l'Organisation et communiquer une orientation stratégique claire. Autres Le recrutement sera sujet de la certification que le candidat est médicalement apte à travailler et à la vérification des documents administratifs. Comment Postuler : Période d’annonce : Du 7-févr.-24 au 21-Feb-24 Application : Les candidats intéressés sont invités à soumettre leurs candidatures, CV et lettre de motivation (en fichier unique) par message électronique à l’adresse iommaliapplications@iom.int en mentionnant la référence du poste en objet : VN-ML-03-2024. Les candidatures incomplètes ou envoyées d’une autre manière ne seront pas prises en compte. Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploi

CDD

Page 1 / 4 AVIS DE RECRUTEMENT Ouvert aux candidats Internes et Externes Titre de la position : National Finance Officer (Budget and Reporting) Lieu d’affectation : Bamako, Mali Classification Duré...

TERMES DE REFERENCES : RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT ET MODÉRATEUR DES FORUMS SUR L’ENGAGEMENT DES COMMUNAUTÉS A SIKASSO ET BOUGOUNI. Titre du poste : Consultant et Modérateur Organisation : Organisation internationale pour les migrations (OIM) Référence Code : CT -03-ML-2024 Nombre de poste : Un (1) Localisation : Bamako et à l’intérieur des Régions de Sikasso et Bougouni. Durée de la prestation : Un (1) mois Date d’embauche : 10 février 2024 Date limite des soumissions : 05 février 2024 I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION En tant qu’agence des Nations Unies pour les migrations, l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) pose le principe selon lequel les migrations s’effectuant en bon ordre et dans le respect de la dignité humaine sont bénéfiques pour les migrants et la société. L’OIM agit avec ses partenaires nationaux et internationaux en vue de contribuer à relever les défis croissants que pose la gestion des flux migratoires, favoriser la compréhension des questions relatives à la migration, promouvoir le développement économique et social à travers les migrations, et œuvrer au respect de la dignité humaine et des droits des migrants. Conformément à la stratégie de l’OIM, les activités des équipes de gestion des frontières au Mali, Burkina Faso et au Niger visent à assister les gouvernements des pays hôtes dans le renforcement des capacités infrastructurelles, matérielles, administratives et opérationnelles des services en charge de la gestion des frontières, tout en renforçant la résilience des communautés frontalières. Dans le cadre de ce partenariat l’OIM, par les unités Gestion des Frontières, met en œuvre le nouveau projet régional « Améliorer la gestion des frontières et la résilience des communautés face à la criminalité organisée transfrontalière au Niger, au Mali et au Burkina Faso, avec un accent sur la route de la Méditerranéenne centrale », financé par le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale Italien. Ce projet, d’une durée de 24 mois, vise à améliorer la sécurité des frontières et à renforcer la résilience des communautés face aux trafics illicites dans les zones frontalières du Mali, du Burkina Faso et du Niger, avec un focus sur l’axe de la Méditerranée centrale, à travers une approche de gestion des frontières plus durable et intégrée. Le projet vise d’une manière spécifique les régions frontalières du Mali, Burkina Faso et Niger qui sont les plus touchées par la criminalité organisée et les trafics illicites transfrontaliers, où il est envisagé que les activités du projet pourront apporter une importante plus-value. Au Mali, les régions sélectionnées sont celles de Bougouni, Sikasso, Koutiala et San. Le premier objectif du projet vise à renforcer la communication et les interactions entre les forces de défense et de sécurité et les communautés, promouvant l’engagement communautaire dans les zones frontalières concernées. A travers ce premier objectif, l’OIM Mali à travers l’unité gestion des frontières envisage d’organiser des activités de renforcement des capacités et des journées d’échanges entre communautés, autorités et les Forces Défense et de Sécurité issus des frontalières de Bougouni, Sikasso, Koutiala et San. Au regard de la transversalité des questions de sécurisation et de l’implication de la multitude d’acteurs et intervenants, il y’a une nécessité de cheminer sur la base d’une compréhension partagée des 2 principales notions liées à la sécurisation des espaces frontaliers. En effet, pour l’accomplissement de sa mission, la DNF élabore des éléments de la politique nationale des frontières et assure la coordination et le contrôle de l’action des autorités administratives, des services et des organismes publics qui concourent à la mise en œuvre de cette politique. Elle contribue au renforcement des mécanismes de l’Etat en matière de gestion des questions sécuritaires, surtout en ce qui concerne les zones frontalières. Cela cadre avec la stratégie de sécurisation des zones frontières du Mali, qui prend en compte deux grandes dimensions, à savoir : • la sécurité en termes de défense, de contrôle, de veille, de renseignement, de surveillance et de protection du territoire national ainsi que des personnes et de leurs biens ; • la stabilisation des zones frontalières à travers l’amélioration des conditions de vie des populations frontalières. Afin de promouvoir l’engagement communautaire et la collaboration entre les services de l’état et les communautés frontalières, l’OIM Mali à travers l’unité immigration et gouvernance des frontières prévoit d’organiser un forum sur l’engagement des communautés frontalières de la région de Sikasso dans la gestion des frontières. Ce forum permettra d’échanger sur l’expérience des communautés frontalières en matière d’engagement communautaire et d’améliorer la collaboration entre les communautés et les services de l’état pour une meilleure gestion des zones frontalières. Les présents Termes de Références sont élaborés pour le recrutement d’un Consultant et modérateur du forum sur l’engagement des communautés frontalières de la région de Sikasso et Bougouni. II. OBJECTIF GENERAL Sous la supervision directe du Chef de Projet, et en coordination avec l’Assistant Sénior De Programme, le rôle du Consultant consistera à développer des outils pour la tenue des forums, qui sera mis à la disposition de l’OIM, et à animer et évaluer les forums au profit des populations frontalières des régions de Sikasso et Bougouni. Les forums se tiendront dans les villes de Sikasso et Bougouni selon le chronogramme défini par l’Organisation. III. TACHES 1. En coordination avec le Chef de Projet, l’Assistant Senior de Programme et l’Assistant de Projet, définir les différentes thématiques composantes des forums ; 2. Définir le plan et le chronogramme d’élaboration des thématiques ; 3. En coordination avec le Senior programme assistant et l’assistant projet, développer un programme des travaux de groupe et les outils plus adéquats ; 4. Proposer des thèmes pour les travaux de groupe, développer les exercices et tout autre outil (présentations PowerPoint, mis en situation, travaux de groupes, jeux de rôles, questionnaires etc.). 5. Animer et faciliter les activités des forums, avec l’appui des agents de l’OIM. 6. Développer des méthodes d’évaluation de la réussite de la formation (activités de restitution, questionnaires, etc.). 3 7. Rédiger un rapport de formation en langue française contenant le résumé de l’activité, l’analyse des résultats atteints, les recommandations pour d’éventuelles activités à intégrer dans la programmation de l’OIM. IV. LIVRABLES ET CALENDRIER • Elaboration/développement des thèmes et des exercices de travaux de groupe spécifiant les méthodes et outils d’apprentissage, et tout autre outil pédagogique à utiliser pendant les forums (une semaine). • Animation des forums (deux semaines). • Elaboration et remise du rapport final des forums contenant aussi des recommandations pour des activités futures (une semaine). V. QUALIFICATIONS ET EXPERIENCES • Master ou équivalent en études de conflits, sciences politiques, planification ou tout autre domaine pertinent ; • Expérience dans le domaine de la conception et de renforcement des capacités dans le domaine des activités de prévention des conflits, cohésion et de la consolidation de la paix et plus particulièrement en faveur des populations frontalières (atout majeur) ; • Bonne connaissance des difficultés et problèmes des zones frontalières du Mali avec la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso ; • Maîtrise du français et les langues locales des régions sud du Mali ; • Niveau élevé de maîtrise des outils informatiques (Word, Excel, Powerpoint) ; • Capacité à travailler de façon autonome avec des délais serrés ; • Formations spécifique et expérience dans le domaine du genre, de la prévention des conflits, de l’extrémisme violent et de la consolation de la Paix en lien avec les questions transfrontalières. VI. DUREÉ DU CONTRAT DE CONSULTANCE : La durée du contrat de consultance est d’un mois à partir de la date de signature du contrat. Date de but souhaitée : 10 février 2024. VII. REMUNERATION Les frais de transports, d’hébergement et de la restauration du Consultant et modérateur lors de ses déplacements seront pris en charge par l’OIM. La rémunération de la prestation sera faite au prorata des livrables tels que définis dans le calendrier. VIII. Instructions de soumission : ➢ Composition du dossier Les candidats (e) intéressés (e) sont invités à soumettre leurs candidatures composées : • Un CV détaillé, décrivant l’expertise et l’expérience du Consultant dans le sujet de ces Termes de Référence, notamment les points mentionnés dans la section antérieure (qualifications et expériences). 4 • Une lettre de motivation. • 3 références professionnelles ➢ Date et procédure de soumission de votre dossier : Les candidatures sont à envoyer par courriel électronique à iommaliapplications@iom.int au plus tard le 05 février 2024 en mentionnant CT-03-ML-2024 NB : Seuls les candidats présélectionnés seront contactés. Période d’annonce : 31 janvier au 05 février 2024

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploi

CDD

TERMES DE REFERENCES : RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT ET MODÉRATEUR DES FORUMS SUR L’ENGAGEMENT DES COMMUNAUTÉS A SIKASSO ET BOUGOUNI. Titre du poste : Consultant et Modérateur Organisation : Orga...

Bamako
Publié il y a 3 jours

AVIS DE RECRUTEMENT

Une société basée à Bamako, au Mali recherche un (01) Contrôleur de gestion au niveau de sa Direction Générale :

Profil :

  • Être détenteur d’un diplôme universitaire de niveau Maîtrise ou Master en Audit, Contrôle de Gestion, Comptabilité ou équivalent ;
  • Avoir au minimum cinq (5) ans d’expériences à un poste similaire (contrôle de gestion ou en Audit externe/ou interne, contrôle finance et/ou direction financière) ;
  • Connaître les incotermes pour les Achats à l’international ;
  • Être à mesure d’analyse et d’améliorer les TDRs relatifs aux achats ;
  • Avoir de bonnes connaissances en comptabilité générale et analytique ;
  • Avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique ;
  • Avoir une capacité de synthèse et le sens de l’analyse ;
  • Être Précis, rigoureux, méthodique et organiser ;
  • Savoir planifier et anticiper ;
  • Savoir faire preuve d’une grande disponibilité ;
  • Être apte à atteindre les objectifs ;
  • Être apte à travailler sous pression ;
  • Doit pouvoir assister les autres services de la Direction Générale

Tâches:

  • Rapprocher les comptes généraux comptables avec les comptes analytiques ;
  • Contrôler les imputations analytiques des charges et produits de l’entreprise ;
  • Aider à la mise en place d’une gestion budgétaire ;
  • Analyser le chiffre d’affaires, par activité, projet et filiale ;
  • Analyser les coûts, les marges en argumentant les écarts ;
  • Examiner la nécessite et la moralité des décaissements ;
  • Participer la revue des contrats et des offres pour l’achat des biens et services ;
  • Vérifier les charges de l’activité et sensibiliser les opérationnels à la baisse des charges ;
  • Mesurer, contrôler, analyser les écarts et évaluer la performance de l’entreprise ;
  • Contrôler la cohérence des remontées et saisies de données dans l’ERP ;
  • Réaliser les tableaux de bord nécessaires au suivi qualitatif et quantitatif ;
  • Réaliser les reporting mensuel et Hebdomadaire ;
  • Réaliser le rapport de mission avec des recommandations d’amélioration ou d’optimisation
  • Gérer les remontées d’information de gestion

Envoyer vos dossiers (demande, CV détaillé, lettre de motivation, attestations de travail, copies certifiées de diplômes) au plus tard le 15/03/2023 à 17 heures par mail à jobcenter@ibigroupe.com

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploi

CDD

AVIS DE RECRUTEMENT Une société basée à Bamako, au Mali recherche un (01) Contrôleur de gestion au niveau de sa Direction Générale : Profil : Être détenteur d’un diplôme universitaire de n...

Bamako
Publié il y a 5 jours

Purchasing Agent, All Interested Applicants

The work schedule for this position is: Full Time (40 hours per week) Start date: Candidate must be able to begin working within a reasonable period of time of receipt of confirmed offer of employment.
Salary: (XOF) CFA6,900,529 – (XOF) CFA6,900,529/Per Year Series/Grade: LE – 0810 – 6 Agency: Embassy Bamako Position Info: Location: Bamako, ML Close Date: (MM/DD/YYYY) 02/27/2024

Duties

Working in the Procurement Section of the General Services Office and under the guidance of the Procurement Supervisor, the incumbent applies a complex body of Federal Acquisition Regulations to procure a wide variety of supplies and services locally and on-line. Confirms details of requirement with requester, through research determines appropriate source, makes and documents purchase, assures delivery and prompt payment of vendor. Has U.S. Government Purchase Card authority up to $3,500 per purchase.

Qualifications and Evaluations

Requirements:
EXPERIENCE: Two years experience with procurement and/or contracting is required. Must have held a driver’s license for five years (Class B). JOB KNOWLEDGE: Must have good working knowledge of the city and environs, including an understanding of local markets and suppliers for various goods, including driving routes and traffic patterns.  Good working knowledge of procurement and purchasing practices and ethics. 
Education Requirements:
Completion of secondary school is required.
Evaluations:
LANGUAGE: Good Working Knowledge in English, French, Bambara is required– Good vocabulary and understanding of grammar and able to construct sentences. Able to use English, French, Bambara as part of normal work duties including having conversations with customers and answer questions. This may be tested.
SKILLS AND ABILITIES The incumbent is required to have the skills needed to work successfully with the requester and the vendor to assure that both parties are satisfied with the final agreement.  Must demonstrate good judgement to successfully negotiate with vendors over price, quality, or other terms of the transaction. Must have a valid Class B driver’s license.  Must be able to perform daily vehicle inspections.  Must have ability to read road maps and plan routes. EQUAL EMPLOYMENT OPPORTUNITY (EEO):  The U.S. Mission provides equal opportunity and fair and equitable treatment in employment to all people without regard to race, color, religion, sex, national origin, age, disability, political affiliation, marital status, or sexual orientation.
Qualifications:
All applicants under consideration will be required to pass medical and security certifications.

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploi

CDD

Purchasing Agent, All Interested Applicants The work schedule for this position is: Full Time (40 hours per week) Start date: Candidate must be able to begin working within a reasonable period of tim...

Maliemploi.org recherche pour son client UN PATISSIER H/F. Poste base temps plein à pourvoir dès que possible sur la région de Kayes (Kayes ville). Votre mission consistera à : Réaliser la pâte Peser Façonner à la main Effectuer le fourrage Emballer Profil du poste Vous justifiez d'une première expérience en pâtisserie. Vous êtes autonome et rigoureux. Vous êtes sensible aux règles d'hygiène et de sécurité en matière de manipulation de produits alimentaires. Vous pensez correspondre au profil ? N'hésitez plus, postulez ! envoyez votre Cv + demande + une photo au +223 71 46 83 66

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploi

CDD

Maliemploi.org recherche pour son client UN PATISSIER H/F. Poste base temps plein à pourvoir dès que possible sur la région de Kayes (Kayes ville). Votre mission consistera à : Réaliser la pâte...

Bamako
Publié il y a 6 jours

RMO Mali recrute pour une société qui évolue dans la télécommunication un spécialiste en médecine interne H/F

Votre profil :  

Formation souhaitée : Etre diplômé d’étude spéciale en médecine interne (autres sous spécialités appréciées)

Expériences nécessaires : Au moins 3 ans d’expérience dans le domaine

Compétence Exige/Indispensable:

  • Assurer la prise en charge des cas pathologiques (consultation, examens paracliniques, ordonnances)
  • Assurer le relais de la prise en charge en cas d’hospitalisation
  • Fournir un rapport détaillé d’activité avec des recommandations à la fin de chaque trimestre
  • Etre disponible de 7h45 à l2h 30 deux fois par semaine
  • Se faire remplacer systématiquement par un médecin compétent en cas d’indisponibilité
  • Les consultations se feront au sein de f infirmerie de l’entreprise

Seuls les candidats retenus seront contactés par le cabinet

Pour postuler, visitez notre site www.rmo-jobcenter.com en déposant votre CV au plus tard le 10 mars 2024.

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploi

CDD

RMO Mali recrute pour une société qui évolue dans la télécommunication un spécialiste en médecine interne H/F Votre profil :   Formation souhaitée : Etre diplômé d’étude spéciale en m...

Bamako
Publié il y a 2 semaines

Description de Poste

Titre du poste: Chargé(e) de Project Département: Programme Rapporte au: Programme Manager au niveau pays Leadership pertinent au Sénégal et au Danemark Lieu affectation: Mali, Bamako, avec des déplacements fréquents sur les sites de projet

ActionAid est une fédération globale oeuvrant pour un monde libéré de la pauvreté et de l’injustice.

Nous voulons voir un monde juste, équitable et durable, dans lequel chacun jouit du droit à une vie digne et à l’abri de la pauvreté et de l’oppression.

Nous travaillons donc pour parvenir à la justice sociale et à l’égalité des sexes, et pour éradiquer la pauvreté.

Notre stratégie consiste à créer une dynamique internationale pour la justice sociale, économique et environnementale, portée par les personnes vivant dans la pauvreté et l’exclusion, spécifiquement les femmes et les jeunes.

Concrètement, cela signifie travailler en étroite collaboration avec les personnes vivant dans la pauvreté et l’exclusion, les organisations de la société civile, les mouvements sociaux et les sympathisants. Ensemble, nous livrons des programmes locaux, fournissons des secours d’urgence et faisons campagne pour des causes telles que les droits économiques des femmes, la justice fiscale et la justice climatique.

Contexte :

ActionAid International au Mali a actuellement un projet en cours axé sur la mobilisation de la jeunesse pour la promotion des droits humains, l’accès à la justice y incluse la justice climatique, la cohésion sociale et le relèvement des personnes déplacées et leurs communautés d’accueils. Ce projet est mis en oeuvre par 1’organisation de la société civile malienne dont les actions seront essentiellement portées par la jeunesse.

C’est dans ce cadre qu’ActionAid International au Mali recrute : un(e) Chargé(e) de Projet pour la mise en oeuvre du projet susmentionné.

Rôles et Responsabilités

Domaine de responsabilité

Apporter un appui technique et thématique aux partenaires de mise en oeuvre du projet qui sont des organisations de la société civile Malienne avec un accent particulier sur les jeunes. Collaborer étroitement avec les partenaires de mise en oeuvre du projet ainsi que le comité de pilotage du projet pour la bonne mise en oeuvre des activités selon les normes et standards programmatiques du bailleur et des spécificités du projet. Assurer le suivi et l’assurance qualité du projet à travers des missions de suivi, des séances capitalisation et autres méthodes d’apprentissage. Aider à identifier et signaler les lacunes critiques constatées dans la mise en oeuvre des activités du projet. Aider au suivi et au contrôle de la qualité des activités et assurer la mise en oeuvre en temps opportun des activités d’amélioration. Assurer la coordination entre les différentes parties prenantes du projet, c’est-à-dire, les partenaires de mise en oeuvre, le comité de pilotage, les institutions de tutelles…. Organiser et coordonner les périodes de rapportage avec les partenaires de mise en oeuvre ainsi que les autres parties prenantes. Consolider et partager les rapports d’avancement et d’accomplissement du projet, y compris la documentation photo (avant et après) à l’équipe de gestion de projet, indiquant les actions de soutien les rapports avec le comité de pilotage pour feedbacks et diffusion. Appuyer les processus de renforcement des capacités des partenaires. Participer aux activités et rencontres des différents groupes sectoriels (clusters et autres groupes de synergie) pertinents pour le projet et les thématiques liées. Veille à la mise en place des dispositions logistiques, administratives et techniques pour les missions de suivi, d’audit et autres consultations de parties tierces et du comité du pilotage dans le cadre du projet. Soutenir les partenaires et le comité de pilotage dans le respect et la mise en application des normes éthiques, le respect des droits humains et le principe de « Ne pas nuire » au cours de la mise en oeuvre du projet. Effectuer toutes autres tâches qui peuvent être assignées.

Objectifs pour ce poste

Contribuer à l’atteinte des objectifs stratégiques et spécifiques du SPAII au Mali Assister les organisations de jeunesse ainsi que le partenaire de mise en oeuvre dans l’implémentation technique du projet Cultiver et entretenir un large éventail de contacts avec le gouvernement, le secteur privé et les institutions bénévoles, ainsi qu’avec d’autres donateurs multilatéraux et bilatéraux, pour expliquer et défendre les priorités de AADK en faveur de la jeunesse Maintenir et coordonner la communication ainsi que les relations avec l’ensemble des parties prenantes Veiller à l’accomplissement de tous les milestones ou étapes importantes du projet notamment à travers les livrables Veiller au strict respect des normes et standards programmatiques et organisationnels de la fédération AA et du secteur humanitaire en général

Critères de sélection

Caractéristiques générales et capacités personnelles attendues pour le poste

1. **Compétences en communication :** Capacité à communiquer efficacement avec divers groupes, notamment les jeunes, les parties prenantes du projet et les membres de l’équipe. 2. **Compétences en gestion de projet :** Solides compétences organisationnelles pour planifier, exécuter et suivre efficacement les projets de jeunesse. 3. **Compétences en leadership :** Capacité à diriger et à motiver des équipes, à favoriser la collaboration et à atteindre les objectifs du projet. 4. **Engagement des jeunes :** Compréhension des problèmes, des tendances et des stratégies efficaces pour impliquer et autonomiser les jeunes. 5. **Adaptabilité :** Capacité à s’adapter à des circonstances changeantes, à relever les défis et à trouver des solutions innovantes. 6. **Réseau :** Solides compétences en réseautage pour établir et entretenir des relations avec les organisations, les dirigeants communautaires et les partenaires concernés. 7. **Compétence culturelle :** Sensibilité et conscience des différences culturelles, garantissant l’inclusivité dans la mise en oeuvre du projet. 8. **Résolution de problèmes :** Réflexion analytique et compétences en résolution de problèmes pour résoudre les problèmes qui peuvent survenir lors de la mise en oeuvre du projet. 9. **Compétences en plaidoyer :** Capacité à défendre les questions liées à la jeunesse et à communiquer efficacement l’impact des projets aux parties prenantes. 10. **Suivi et évaluation :** Compréhension des processus de suivi et d’évaluation pour évaluer l’efficacité et l’impact des projets de jeunesse. **Caractéristiques personnelles d’un chargé de projet jeunesse :** 1. **Passion pour le développement des jeunes :** Véritable engagement et passion pour soutenir le développement et le bien-être des jeunes. 2. **Empathie :** Capacité à comprendre et à sympathiser avec les défis auxquels sont confrontés les jeunes, en favorisant un environnement favorable et inclusif. 3. **Flexibilité :** Volonté de s’adapter à la nature dynamique des projets de jeunesse et capacité d’accepter le changement. 4. **Créativité :** Réflexion innovante pour développer des programmes engageants et percutants pour les jeunes. 5. **Patience :** Patience dans le travail avec divers groupes de jeunes et dans la résolution des défis qui peuvent survenir. 6. **Intégrité :** Normes éthiques élevées et intégrité dans les relations avec les ressources, les parties prenantes et les participants du projet. 7. **Résilience :** Capacité à rebondir après les revers et à persévérer dans l’atteinte des objectifs du projet. 8. **Joueur d’équipe :** Collaboration et capacité à travailler efficacement au sein d’une équipe, tant en interne qu’avec des partenaires externes. 9. **Auto-motivation :** Initiative et motivation personnelle pour faire avancer le projet sans supervision constante. 10. **Apprentissage continu :** Volonté de rester informé des tendances et des meilleures pratiques liées à la jeunesse et d’améliorer continuellement ses connaissances et ses compétences professionnelles.

Expériences et qualifications

Niveau Licence ou Master (Minimum Bac +3) en sciences sociales ou équivalent Au moins 3 ans d’expérience dans un poste similaire ou dans un projet jeune dans une ONG locale ou internationale Avoir une expérience de travail sur un projet de jeunesse Connaissances des thématiques liées à la Justice Climatique, mouvements sociaux, droits humains et principes humanitaires Bonne connaissance des outils informatiques et digitaux : Microsoft Office, Kobo, Epicollect … Bonne maitrise des principes de gestion administrative et financière Capacité rédactionnelle élevée et bonne maitrise des règles de protocole

Langues de travail

Anglais et Français

Comment postuler

Pour postuler, adressez une lettre de motivation et un curriculum vitae à recruitement1.senegal@actionaid.org La candidature sera déposée au plus tard le 23 Février 2024 à minuit. Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploi

CDD

Description de Poste Titre du poste: Chargé(e) de Project Département: Programme Rapporte au: Programme Manager au niveau pays Leadership pertinent au Sénégal et au Danemark Lieu affectation: Mali...

Bamako
Publié il y a 2 semaines

Overview

Ce poste fournira un soutien administratif et logistique au bureau du Mali en général et en particulier au programme K4GGWA et à ses activités connexes au Mali et dans tous les pays du programme.

Job Description

Organisation de réunions/ateliers
  • Organiser des réunions/ateliers à l’intérieur et à l’extérieur du Mali ;
  • Prendre des notes et rédiger des procès-verbaux pendant les réunions ;
  • Organiser des ateliers internationaux, incluant l’hébergement, les déplacements, les interprètes, les paiements et contribuer à l’élaboration des rapports ;
  • Soumettre et rapprocher les rapports de dépenses ;
  • Organiser des conférences téléphoniques, distribuer des invitations, etc. ;
  • Contribuer à l’effort de l’équipe en obtenant des résultats connexes selon les besoins.
   Administration et gestion de bureau :
  • Réception, enregistrement et expédition des courriers externes et des courriels afin d’en assurer la bonne classification ;
  • Accueillir et filtrer les visiteurs, réceptionner, enregistrer et expédier la correspondance externe et interne ;
  • Effectuer des tâches administratives telles que le classement, la dactylographie, la copie, la reliure, la numérisation, etc. ;
  • Gérer la petite caisse telle que l’argent liquide pour les ateliers ;
  • Coordonner les procédures de bureau ;
  • Rédiger des lettres et des courriels pour le compte d’autres membres du personnel de bureau ;
  • Aider à la préparation des rapports réguliers ;
  • Assurer la liaison avec d’autres services tels que le ICT, les finances et les achats.
Communication:
  • avec le personnel du CIFOR-ICRAF et d’autres partenaires extérieurs pour ce qui est des rapports, des budgets et des réunions ;
  • avec des contacts externes tels que les fournisseurs et les agences gouvernementales.
Contribuer à la gestion des budgets des projets. Logistique pour les missions de suivi et les différentes visites sur le terrain:
  • Plan de voyage ;
  • Préparation des ordres de mission ;
  • Les avances de voyage et les rapports ;
  • Ordres de mission du personnel ;
  • Assurer la liaison avec les agences de voyage et les compagnies aériennes pour obtenir les réservations (vols, hôtels et salles de conférence) et les billets, calculer les indemnités journalières et les nuitées d’hôtel, obtenir les visas et l’assurance pour le voyage de tous les visiteurs et du personnel lors des réunions et des séminaires ou des voyages avec des ordres de mission autorisés ;
  • Assister et fournir des conseils pour les questions de visa.

Requirements

  • Diplôme en études commerciales ou dans un domaine connexe ;
  • Au moins cinq ans d’expérience dans le domaine du secrétariat ou de la gestion de bureau ;
  • Expérience dans l’environnement d’une ONG ou d’une organisation internationale.

Education, Experience and Technical skills

  • Diplôme en études commerciales ou dans un domaine connexe ; •Au moins cinq ans d’expérience dans le domaine du secrétariat ou de la gestion de bureau ; •Expérience dans l’environnement d’une ONG ou d’une organisation internationale.

Personal Attributes and Competencies

  • Connaissance des protocoles et politiques administratifs et opérationnels relatifs aux activités comptables ;
  • Compétences en matière de gestion financière ;
  • Capacité avérée à rédiger des rapports ;
  • Bonne maîtrise de l’anglais parlé et écrit ;
  • Bonne communication, sens de l’organisation et capacité à travailler sous pression.
  • Capacité à travailler efficacement avec un minimum de supervision et à respecter les délais ;
  • Capacité à coordonner, hiérarchiser et organiser la charge de travail ;
  • Tenir des registres et préparer des rapports ;
  • Respecter les politiques et les procédures ;
  • Excellentes compétences en matière de gestion du temps et capacité à effectuer plusieurs tâches à la fois et à établir des priorités ;
  • Souci du détail et aptitude à résoudre les problèmes ;
  • Excellentes aptitudes à la communication écrite et orale ;
  • Solides compétences en matière d’organisation et de planification ;
  • Maîtrise de MS Office et bonne connaissance des logiciels de traitement de texte et autres applications bureautiques pertinentes ;
  • Capacité à traiter des informations sensibles de manière confidentielle.

Terms and conditions

  • Il s’agit d’un poste recruté localement. Le CIFOR-ICRAF offre une rémunération compétitive en monnaie locale en fonction des compétences et de l’expérience ;
  • Le lieu d’affectation sera Bamako, au Mali, dans les bureaux du CIFOR-ICRAF.
Pour postuler à cette offre, merci de visiter : recruit.cifor-icraf.org

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploi

CDD

Overview Ce poste fournira un soutien administratif et logistique au bureau du Mali en général et en particulier au programme K4GGWA et à ses activités connexes au Mali et dans tous les pays du pr...

Bamako
Publié il y a 2 semaines

Description du poste

Titre du poste : Gestionnaire des risques de sécurité (GRS) du Mali

Relève du : Chef d’équipes des projets FEMA et SCOFI au Mali

Localisation : Bamako, Mali

Type de poste : Employé permanent à temps plein

CONTEXTE DU POSTE

Cowater offre des services de gestion-conseil principalement dans les pays en développement et émergents. Nous travaillons avec les gouvernements, les partenaires techniques, les communautés et les organisations de la société civile pour concevoir et mettre en œuvre des solutions qui génèrent des impacts sociaux, financiers et environnementaux durables. Avec plus de 35 années d’expérience, Cowater jouit d’une réputation d’excellence pour la qualité des relations qu’elle entretient avec ses clients et partenaires. Elle se distingue principalement par son approche participative basée sur le respect de la personne et par sa capacité éprouvée à fournir des solutions et des services de pointe adaptés aux besoins et aux défis auxquels sont confrontés les pays en développement et émergents. Cowater est une firme mondialement reconnue dont le siège social est situé à Ottawa, au Canada. Elle possède également des filiales en Angleterre (Londres), en Belgique (Bruxelles), au Kenya (Nairobi), en Nouvelle-Zélande (Auckland), en Allemagne (Berlin), en Finlande (Helsinki), en Espagne (Madrid), aux Philippines (Manille), en Suède (Stockholm) et à Singapour.

Cowater gère au Mali, les projets Femmes et Enfants des Communautés Minières Artisanales (FEMA) et Promouvoir la Scolarisation des Filles au Mali (SCOFI). En ce qui concerne le projet FEMA, sur une durée de 5 ans, il vise à renforcer la gouvernance du secteur minier artisanal, l’autonomisation économique des femmes et le bien-être des enfants dans les zones d’exploitation du cercle de Kéniéba. Concernant le projet SCOFI, il vise l’amélioration des résultats scolaires pour les adolescentes au 2ème cycle de l’enseignement fondamental par des pratiques éducatives favorisant l’inclusion et les apprentissages des adolescentes, la création d’un environnement d’apprentissage plus sûr, inclusif et accessible aux adolescentes à mobilité réduite de la région de Ségou, et l’assistance technique et la formation des agents du ministère de l’éducation responsables de la scolarisation des filles.

Dans le cadre de ces activités, Cowater recrute ainsi un gestionnaire des risques de sécurité (GRS) pour son bureau du Mali qui appuiera le projet FEMA et le projet SCOFI.

SOMMAIRE DU POSTE 

  • Le gestionnaire des risques de sécurité (GRS) de Cowater travaillera sous la supervision directe des chefs d’équipe des projets SCOFI – FEMA et sous la direction technique du vice-président de la gestion des risques (VPGR) du siège de Cowater, pour permettre des opérations professionnelles, efficaces, efficientes et axées sur les résultats, tout en assurant la sécurité du personnel, des partenaires, des bénéficiaires et des projets au Mali.
  • Le GRS doit effectuer des visites régulières dans les zones d’intervention selon les besoins du projet.
  • Le GRS doit travailler avec les équipes de projet et conseiller les responsables sur le terrain et les points de contact en matière de sécurité sur les risques individuels et collectifs des projets ; entreprendre des évaluations des risques ; élaborer et mettre en œuvre des stratégies d’atténuation ; et examiner les risques résiduels ou non atténués.
  • Le GRS aidera les responsables sur le terrain et le personnel du projet à assurer la liaison avec les services de sécurité compétents et les autres parties prenantes impliquées dans la gestion des risques.
  • Le GRS sera également chargé de soutenir les visiteurs et le développement des affaires de Cowater, du point de vue des risques de sécurité, au Mali.
  • Le GRS sera le point de contact au Mali, et il aura une maîtrise de l’utilisation de Crisis24 (la plateforme de gestion des risques de voyage de Cowater), de la plateforme Max Security Covid, du suivi par satellite Sicuro, des communications par satellite et de toute autre ressource de gestion des risques de Cowater.
  • Le GRS, avec le soutien du VPGR, sera le responsable de l’évaluation des risques de sécurité (SRA) et du plan de gestion (SRMP) de Cowater pour le Mali.
  • La SRM doit développer et s’assurer que les politiques et procédures de sécurité de Cowater au Mali, sont adéquates, cohérentes, adaptées au contexte et connues du personnel, des visiteurs et des partenaires.
  • Le GRS doit s’assurer que les mesures de sécurité sont régulièrement mises à jour et appropriées pour permettre l’obtention des résultats escomptés.
  • Le GRS doit définir des seuils de risque pour favoriser une prise de décision objective et adaptée aux différents scénarios de sécurité.
  • Le GRS sera le responsable de la sûreté et de la sécurité pour les projets et activités de Cowater en Mali.

RESPONSABILITÉS :

Informations sur la sûreté et la sécurité

  • Suivre toutes les informations pertinentes relatives au contexte de sûreté et de sécurité au Mali, y compris les développements politiques, économiques, environnementaux et de la société civile.
  • Établir et maintenir un réseau de liaison de sécurité entre les ONG internationales et locales, la diplomatie, la communauté, le gouvernement et la société civile.
  • Collecter, rassembler, évaluer et diffuser régulièrement des informations, des analyses et des alertes de sécurité au personnel, aux partenaires et aux projets de Cowater, y compris au siège de Cowater.
  • Maintenir un registre et une base de données des incidents de sécurité au Mali, y compris les informations géographiques, pour la cartographie et l’analyse des tendances.
  • Élaborer et mettre en œuvre le briefing de sécurité avant l’arrivée pour le personnel et les visiteurs au Mali, comme indiqué dans le plan de gestion des risques de sécurité (PGRS) de Cowater.

Évaluation et gestion des risques

  • Soutenir le VPGR dans la réalisation de l’évaluation des risques de sécurité (SRA) ISO31000 : 2019 pour Cowater au Mali et les projets.
  • Soutenir le VPGR dans l’élaboration du plan de gestion des risques de sécurité (PGRS) pour Cowater Mali, et mettre en œuvre la politique, les directives et les procédures associées.
  • Effectuer des évaluations des menaces et des risques pour les projets ou les activités de Cowater Mali afin de recommander des mesures d’atténuation qui permettent aux projets d’aller de l’avant tout en assurant la sécurité du personnel.
  • Intégrer la perspective de genre du projet dans l’analyse et la mise en œuvre de la politique, des directives ou des procédures de sécurité.
  • Gérer et signaler tout incident, ou  » quasi-incident « , affectant le projet ou Cowater en Mali pour traiter les facteurs contributifs.
  • Établir l’équipe de gestion des incidents (EGI) de Cowater Mali et le plan, tel que détaillé dans le PGRS.

Formation et renforcement des capacités en matière de sûreté et de sécurité pour les conducteurs, le personnel et les partenaires

  • Organiser et faciliter la formation à la sûreté et à la sécurité par les prestataires concernés, tels que les services médicaux et les spécialistes techniques.
  • Organiser et mener une formation de base en matière de sûreté et de sécurité pour les conducteurs, le personnel et les partenaires.
  • Organiser des briefings réguliers sur la sécurité, au moins une fois par mois, pour les responsables sur le terrain, le personnel du projet, les partenaires, le VPGR et le siège de Cowater.
  • Organiser des exercices de gestion des incidents, d’incendie, d’évacuation et autres exercices d’urgence similaires.

Planification et gestion des urgences

  • Préparer des plans d’urgence en cas d’incidents, d’urgences médicales et des plans de suspension, d’hibernation, de relocalisation ou d’évacuation.
  • Développer, maintenir et exercer tous les projets du plan de communication de Cowater Mali.
  • Fournir et installer des ressources de sûreté et de sécurité d’urgence, telles que des communications d’urgence, des équipements de sécurité incendie et médicaux.

Suivi des mouvements (tous les déplacements) des équipes de projet

  • Gérer les projets de Cowater et le système d’autorisation et de suivi, y compris les mouvements de véhicules, le personnel international et les consultants.

Assurer la sécurité physique des bureaux de projet

  • Effectuer des évaluations de la sécurité physique et mettre en œuvre des recommandations pour les sites, les bureaux et les logements du projet.
  • Assurer la sécurité des bureaux et des projets en effectuant des inspections de sécurité physique des installations et en gérant les contrôles d’accès.
  • Gérer la force de garde du projet.

Liaison avec les services de sécurité

  • Établir et maintenir la liaison avec les services de sécurité compétents et les exigences administratives similaires pour le personnel, les consultants, les activités et le projet.

QUALIFICATIONS

Éducation

  • Diplôme d’études universitaires en droit, développement international, sciences politiques ou un domaine pertinent; une maîtrise dans un domaine similaire préférable;
  • Tout autre certificat en lien avec la sécurité et la sureté constitue un atout significatif.

Expérience minimale

  • Un minimum de 5 à 7 années d’expérience professionnelle dans le secteur privé ou le secteur public, ou encore auprès des forces de sécurité telles la police ou l’armée, dans le domaine de la gestion des risques et de la sécurité
  • Un minimum de 3 à 5 ans d’expérience de la gestion de la sécurité pour des organisations du secteur de l’aide internationale et de l’aide humanitaire incluant les ONG, les Nations Unies ou tout autre organisation pertinente;
  • Expérience avérée dans l’évaluation des risques et la rédaction de plan organisationnel de gestion de la sécurité et de plan de contingence et de leur mise en œuvre en respectant les plus hauts standards de sécurité;
  • Connaissance du développement international et de la gestion de la sécurité dans le contexte de la mise en œuvre de projets dans différentes régions du Mali fortement souhaitable;
  • Expérience avec un ou plusieurs les principaux clients de Cowater dans le domaine du développement international tel Affaires Mondiale Canada, FCDO, Union Européenne, etc. et un atout clé.

Compétences essentielles

  • Compétences avérées en matière de recherche, d’analyse des risques et de rédaction de rapports traitant des risques et enjeux de sécurité ;
  • Très bonnes compétences interpersonnelles – une capacité à établir et entretenir des relations solides basées sur la confiance et le respect mutuel avec les clients, les partenaires, les sous-traitants, les collègues et les équipes multiculturelles ;
  • Excellentes compétences en communication verbale et écrite en français;
  • Solide sens de l’organisation mettant l’accent sur l’obtention de résultats;
  • Forte capacité à prendre des initiatives avec un penchant pour l’autonomie et la responsabilité personnelle;
  • Très bonnes aptitudes à collaborer efficacement avec les autres et le travail en équipe ;
  • Capacité à travailler sous pression et à livrer des résultats à l’intérieur de délais serrés.

Maîtrise de la langue

  • Maîtrise professionnelle du français essentiel, avec la maîtrise de l’anglais constituant un avantage.

Conditions d’emploi

  • Le poste sera à temps plein et basé en permanence à Bamako au Mali. Nous ne considérons que les candidats ayant le droit de travailler au Mali.
  • La volonté et la disponibilité à voyager sur le terrain dans les régions des Kayes et de Ségou est requise.

Processus d’application

Les candidats sont encouragés à postuler dès que possible sur le site de Cowater International : Cowater International Career Opportunities – Cowater International, avant le vendredi 1er mars 2024.

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploi

CDD

Description du poste Titre du poste : Gestionnaire des risques de sécurité (GRS) du Mali Relève du : Chef d’équipes des projets FEMA et SCOFI au Mali Localisation : Bamako, Mali Type de post...

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES JEUNES ET DES FEMMES EN QUETE D’EMPLOI

I- Introduction

Le Programme Volontariat Jeunes est une initiative qui vise à soutenir les efforts du gouvernement Malien dans la recherche des solutions à la problématique de l’emploi des jeunes. Il découle de la réalisation de l’objectif 4 du Plan Stratégique 2023 – 2026 de l’ONG AMSODE « Contribuer à un développement socio-économique durable à travers le renforcement de l’écosystème de l’entrepreneuriat et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes et des femmes ».  Le renforcement de capacités des jeunes et des femmes est une composante importante pour garantir l’insertion professionnelle.

II- Contexte et justification

Au Mali, le problème de l’emploi des jeunes est crucial et devient de plus en plus inquiétant. Cette réalité  est perceptible  dans les capitales régionales tout comme  à Bamako. Les universités et écoles professionnelles du Mali continuent de  former chaque année des milliers de jeunes sans espoir réel d’obtenir un emploi. Selon une étude de la Banque Mondiale, le taux de chômage  au Mali était de 21,5 % en 2016 soit  un des plus élevés dans le monde.

La crise de  2012 a occasionné l’installation de beaucoup d’ONGs au Mali pour répondre aux nombreux  et divers besoins des populations locales dans plusieurs domaines (Eau hygiène et Assainissement, Santé, Education, lutte contre les Violences Basées sur le Genre, Sécurité Alimentaire, Agriculture etc.)

Ces ONGs ont permis à plusieurs jeunes et femmes d’avoir un emploi décent et de vivre dignement dans la société et ont contribué ainsi à la réduction de taux de chômage alarmant dans le pays.

Cependant, l’inadéquation entre la formation de base et les offres d’emplois des ONGs, couplée au manque d’expériences font qu’un nombre important de femmes et jeunes chômeurs n’arrivent pas à saisir les  différentes opportunités de travail.

Pour corriger cet écart ou déséquilibre entre l’offre et la demande d’emploi et réduire en même temps le cumul d’emplois par certains cadres pour absence/insuffisance des ressources humaines jeunes qualifiées, la reconversion à travers le suivi des formations modulaires constitue l’une des stratégies permettant de maximiser les chances de bien de jeunes chômeurs  à décrocher un emploi.

C’est fort de cette réalité que l’Association Malienne pour la Solidarité et le Développement (AMSODE) dans le cadre du programme volontariat Jeunes organise des formations à l’endroit des femmes et jeunes chômeurs qui sont à la recherche de l’emploi. Ces formations  concernent les différents postes qui sont très souvent recherchés par les organisations non gouvernementales dans le cadre de la mise en œuvre des projets et programmes au Mali.

A ce jour, le projet a réalisé Quatre-vingt-dix-sept (97) sessions de formation au bénéfice de 1 680 jeunes sur les différents postes qui sont très souvent recherchés par les organisations non gouvernementales dans le cadre de la mise en œuvre des projets et programmes au Mali. Les bénéficiaires des formations sont désormais dans la base de données de l’organisation et constituent un vivier de ressources humaines dans le cadre de la mise en œuvre des projets et programmes.

A l’issue de ces formations, 249 personnes ont été appelées par des organisations pour effectuer des tests écrits et entretiens d’embauche. Elles ont bénéficié de l’assistance technique de la part d’AMSODE pour la préparation des épreuves.

III- Objectif

Permettre aux femmes et jeunes chômeurs de bénéficier d’une formation en adéquation avec les postes les plus recherchés par les organisations non gouvernementales

IV- Résultats Attendus

Les femmes et les jeunes chômeurs ont bénéficié des formations et sont mieux outillés pour répondre aux postes recherchés par les organisations non gouvernementales

V- Postes et Modules de Formation

Les modules ou postes concernés par ces recrutements pour les formations sont :

  • Module 1: Chef de Projet/Assistant Chef de Projet/ Coordinateur Projet

Contenu du module: Clarification des concepts (Programme, Projet, suivi évaluation, indicateurs, cadre logique, objectifs, cibles) Management des équipes – Style de management du chef de projet – coordination des activités – Gestion du partenariat – Gestion Administrative et Financière – Suivi & Evaluation 

  • Module 2 : Mobilisateur Communautaire / Agent de Développement Communautaire/Agent de projet

Contenu du module: Clarification des concepts (Projet, communauté, mobilisation, sensibilisation/animation, planification, bénéficiaires) Rôles du mobilisateur – Planification des activités – définition de l’approche communautaire et les stratégies de sa mise en œuvre – techniques d’animation- renforcement de capacités des bénéficiaires – suivi des bénéficiaires-reporting

  • Module 3 : Chargé ou Assistant Education

Contenu du module: Clarification des concepts (Programme, projet, cycle de projet, éducation de base, animation,) Types et ordres d’enseignement- Programme d’éducation – indicateurs en éducation– Suivi d’assiduité et de performance – Visites à domiciles – Comité de Gestion Scolaire – Appui Conseil aux élèves – Comité des parents d’élèves – Plaidoyers – promotion du genre en milieu scolaire – Elaboration de TDRs – Fiches Techniques de sensibilisation – Rencontre avec les partenaires de l’éducation (CAP, CGS, APE, etc.) – Rapportage

  • Module 4 : Chargé Logistique/ Logistic Officer/Assistant logistique

Contenu du module: Clarification des concepts (Demande d’action, demande d’achat, Demande de Paiement, Demande de cotation , Bon de commande, Pro-forma, Facture, Bordereau de livraison, certificat de bonyne exécution etc.) – Procédure d’achat – Modes de Passation de Marché – Gestion du stock – Gestion du Park auto et Générateur, – Gestion du bureau et Guest house – Gestion des équipes (chauffeur, agent de nettoyage, magasinier) – Check list – Pièces comptables – Base de données des fournisseurs- Gestion des réservations ( hôtels, salles, avions) – Manuel des procédures – Commission d’évaluation des offres – Calcul de consommation du carburant – Inventaire des biens – Rapports – Archivage

  • Module 5 : Comptable/Assistant financier/Admin Finance Officer

Contenu du module: Clarification des concepts Clarification des concepts (Demande d’action, demande d’achat, Demande de Paiement, Demande de cotation , Bon de commande, Pro-forma, Facture, Bordereau de livraison, certificat de bonne exécution etc.) Enregistrement des opérations comptables – Rapprochement bancaire – Journal – Traitement des salaires – Procédures d’achat des biens et services – Contrôle des pièces comptables – Paiement des factures des fournisseurs – Rapport Financier – Préparation des audits et contrôles – Archivage

  • Module 6: Chargé de suivi Evaluation/ Assistant Suivi Evaluation / M&E Officer

Contenu du module: Clarification des concepts (Suivi – Evaluation – Indicateurs- Objectifs/Résultats, Moyens, Effet, Impact etc.), Types d’évaluation – Types de suivi- Elaboration du Cadre logique– Formulation des  indicateurs –   Conception et Mise en place d’un dispositif de suivi /évaluation –  Techniques de collecte – analyse et interprétation des données – Rédaction des plannings et rapports périodiques – Evaluations et documentation des études des cas – Enquêtes base line – Identification des bénéficiaires – Outils de planification GAR et de suivi évaluation

  • Module 7Chargé de santé/conseiller/ superviseur médical: Clarification des concepts (Projet, communauté, planification, sensibilisation, assistance médicale, Faim, Famine, Malnutrition, Malnutrition aigüe, Malnutrition chronique, Sécurité alimentaire bénéficiaires) le système de santé – Rôles de l’agent de santé – Planification des activités – définition de l’approche communautaire et les stratégies de mise en œuvre – Suivi des structures de santé communautaire et bénéficiaires- Gestion et suivi des cas spécifiques – Gestion de la confidentialité des informations des cas – Tenue des dossiers médicaux – Rapport d’activités.

VI- Diplôme minimum requis par Module  

Modules de formation Diplôme minimum requis
Chef de Projet/Assistant Chef de Projet/ Coordinateur Projet Licence et plus
Mobilisateur Communautaire / Agent de Développement Communautaire/Agent de projet Baccalauréat et plus
 Chargé Education /Assistant Education Licence et plus
Logistique/ Logistic Officer/Assistant logistique BT /DUT et plus
Comptable/Assistant financier/Admin Finance Officer BT /DUT et plus
Chargé de suivi Evaluation/ Assistant Suivi Evaluation / M&E Officer Licence et plus
Chargé de santé/conseiller/ superviseur médical infirmier et plus

VII– Contribution des participants :

Modules de formation Inscription en FCFA
Chef de Projet/Assistant Chef de Projet/ Coordinateur Projet 25 000
Mobilisateur Communautaire / Agent de Développement Communautaire/Agent de projet 20 000
Chargé Education /Assistant Education 20 000
Logistique/ Logistic Officer/Assistant logistique 20 000
Comptable/Assistant financier/Admin Finance Officer 25 000
Chargé de suivi Evaluation/ Assistant Suivi Evaluation / M&E Officer 50 000
Chargé de santé/conseiller/ superviseur médical 25 000

NB : Ce montant sera utilisé pour couvrir les frais de restauration tout au long de la formation et ceux de l’organisation logistique (Attestations, Kits participants) de la formation.

VIII- Méthodologie :

Chaque module est animé en trois (03) jours et comprend une partie théorie et une partie pratique.

8.1- Théorie

  • Exposés ;
  • Brainstorming ;
  • Séances de Questions-Réponses

8.2- Pratique 

  • Simulation de test écrit du module
  • Correction et Recommandations

IX– Calendrier :

Début des inscriptions : 09 février 2024

Fin des inscriptions : 08 mars 2024 

X- Programmation des formations

Dates Modules de formation
Du 12 au 14 mars 2024 Mobilisateur Communautaire / Agent de Développement Communautaire/Agent de projet
Du 15 au 17 mars 2024 Chef de Projet/Assistant Chef de Projet/ Coordinateur Projet
Du 19 au 21 mars 2024 Chargé Education /Assistant Education
Du 22 au 24 mars 2024 Logistique/ Logistic Officer/Assistant logistique
Du 26 au 28 mars 2024 Chargé de santé/conseiller/ superviseur médical
Du 29 au 31 mars 2024  Comptable/Assistant financier/Admin Finance Officer
Du 05 au 07 avril 2024 Chargé de suivi Evaluation/ Assistant Suivi Evaluation / M&E Officer

XI- Dossier à fournir

  • Une copie légalisée du diplôme ou de l’attestation
  • Une photocopie de la carte d’identité ou NINA

 XII- Lieux des inscriptions :

Les inscriptions sont ouvertes tous les jours au bureau de l’ONG AMSODE sis à Baco Djicoroni Golf, derrière l’agence de Micro Finance BAOBAB, sur la route des 30 mètres et en appelant au 20 28 44 07 /  73 83 35 92 ou envoyant un mail à l’adresse : secretariat@amsode.org

 NB : Le nombre de places est limité à 30 personnes par module.

XIII- Lieux des Formations :

Les formations se tiendront dans les locaux de l’ONG AMSODE sis à Baco Djicoroni Golf, non loin du Lycée Modibo KANE, Rue 835 Porte 194 conformément au calendrier ci-dessus.

NB : Tous les modules de formation seront sanctionnés par des attestations signées par le Président de l’ONG AMSODE

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploi

CDD

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES JEUNES ET DES FEMMES EN QUETE D’EMPLOI I- Introduction Le Programme Volontariat Jeunes est une initiative qui vise à soutenir les efforts du gouvernement Ma...

Bamako
Publié il y a 3 semaines

Associate Program Officer

Location: Bamako, Mali

Job Reference: APO/PD/ML/02/2024 

AGRA and its Work 

AGRA is an African-led institution that actively supports the drive towards inclusive agricultural transformation and sustainable food systems. We do this by empowering the continent’s 33 million smallholder farming households to transform their agriculture from a struggle to survive to profitable businesses. The continent’s farmers regularly face challenges, and we aspire to provide uniquely African solutions that respond to their agricultural and environmental challenges, leading to increased harvests for reduced hunger and more income.

Working in alignment with the development priorities of our focus countries, we enable farmers to access improved and high-yielding seeds, gain knowledge on sustainable farming, and linkages to profitable markets.

In our work, we aspire to build the alliances, partnerships, and networks required to drive an inclusive agricultural transformation. We work with our partners to create an equitable youth-friendly environment that harnesses the youth dividend on the continent to drive growth and facilitate open employment opportunities for young women and men. We achieve our key objectives through a focus on the following four areas of intervention:

  1. Policy and state capability – We support governments in creating an enabling environment for private sector involvement in agricultural transformation.
  2. Seed systems – We trigger higher productivity by increasing the availability and access to improved seeds by farmers allowing them to increase their harvests for food security and better incomes.
  3. Sustainable farming – We support farmers in building resilient farming systems for sustained high yields through interventions such as mechanization and irrigation.
  4. Inclusive markets and trade – We work to increase the linkages between farmers, and other market actors for a positive, sustained cycle of commercialization and reinvestment.

Implementing Our New Strategy Through People 

People are the heart of our organization and remain the true drivers of our delivery and our impact.

We work with incredible people and partners who have roots in farming communities across the continent combined with an inclusive and diverse workforce from over 24 nationalities. Our commitment to a call to action goes beyond ourselves as we arise to catalyze African Food Systems transformation by being Deeply collaborative, Executing Excellently, Sincerely Constructive and Increasingly Entrepreneurial aligned with our values of (I-RISE; Integrity, Respect, Innovation, Stewardship and Equity).

We are looking for people who are passionate about Africa to join our innovative, growing, and multidisciplinary team. Together, we can grow Africa’s food systems improving the livelihoods of smallholder farmers. Want to join us? 

The Position 

Associate Program Officer – Job Reference: APO/PD/ML/02/2024 

The Associate Program Officer (APO) will be responsible for assisting in executing country implementation plans through management of programmatic grant activities. This role will manage stakeholder engagements with relevant country government, technical private sector partners and other institutional partners to fulfil programmatic development and management. S/He will support in the design of appropriate programs and initiatives with the aim of creating an enabling environment for investment by smallholder farmers and agribusinesses. 

Key Duties and Responsibilities:

  • Identifies opportunities for collaboration with small, medium and large agribusinesses in the Mali.
  • Supports program officers in designing and implementing programs and initiatives according to country strategy.
  • Ensure donor compliance, updates and timely reporting, adherence to donor requirements, monitor progress on the ground.
  • Work with Monitoring & Evaluation teams to ensure delivery of milestones and tracking of results.
  • Collaborates with other players to create synergies between AGRA funded programs and other agricultural initiatives.
  • Represents AGRA at grantees fora and liaises with project focal staff for areas where special attention/alignment is needed by program officers.
  • Supports the Country Program Lead and Program Officers to assess and identify capacity needs and gaps in grantees ability to implement projects.
  • Supports program officers in creating road maps documenting the resources and constraints to agricultural transformation.
  • Organizes periodic audits, stakeholder forums and other administrative functions.
  • Documents and knowledge-sharing of the success stories, best practices and lessons learnt.
  • Assists in assessing projects to help identify and resolve project issues, thus ensuring the project stays on schedule and within budget.
  • Supports in assessing grant portfolio to ensure grantees are implementing project in accordance with the contractual agreement.
  • Oversees capacity building of grantees in data capturing, management and reporting.
  • Creates regular periodic reports as may be required by the Country Program Lead and special products managers.
  • Implements selected ICT platforms and ensures that they are integrated with the other on-going AGRA in country programmatic work in focus countries.
  • Any other tasks may be required.

Key Qualifications and Experience required: 

  • A bachelor’s degree in agriculture, Agricultural Economics, Public Finance, Public Administration, or related disciplines
  • Fluency in English and French
  • Professional experience in agri-business and development efforts in Africa
  • Experience in grant making and in leading policy-related development initiatives.

If you believe you are the right candidate for this position, kindly submit your application with a detailed CV in both English & French (including your e-mail and telephone contacts) to recruit@agra.org. Please quote the job reference number in the subject line of the application e-mail. 

Applications must be received on or before 21st February 2024. Only shortlisted candidates will be contacted. 

For more information on the AGRA, visit www.agra.org. 

AGRA is an Equal Opportunity Employer

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploi

CDD

Associate Program Officer Location: Bamako, Mali Job Reference: APO/PD/ML/02/2024  AGRA and its Work  AGRA is an African-led institution that actively supports the drive towards inclusive agricultur...

Associate Program Officer – Youth, Gender and Enterprise Development (YGED)

Location: Bamako, Mali

Job Reference: YGED/PD/ML/02/2024 

AGRA and its Work 

AGRA is an African-led institution that actively supports the drive towards inclusive agricultural transformation and sustainable food systems. We do this by empowering the continent’s 33 million smallholder farming households to transform their agriculture from a struggle to survive to profitable businesses. The continent’s farmers regularly face challenges, and we aspire to provide uniquely African solutions that respond to their agricultural and environmental challenges, leading to increased harvests for reduced hunger and more income.

Working in alignment with the development priorities of our focus countries, we enable farmers to access improved and high-yielding seeds, gain knowledge on sustainable farming, and linkages to profitable markets.

In our work, we aspire to build the alliances, partnerships, and networks required to drive an inclusive agricultural transformation. We work with our partners to create an equitable youth-friendly environment that harnesses the youth dividend on the continent to drive growth and facilitate open employment opportunities for young women and men. We achieve our key objectives through a focus on the following four areas of intervention:

  1. Policy and state capability – We support governments in creating an enabling environment for private sector involvement in agricultural transformation.
  2. Seed systems – We trigger higher productivity by increasing the availability and access to improved seeds by farmers allowing them to increase their harvests for food security and better incomes.
  3. Sustainable farming – We support farmers in building resilient farming systems for sustained high yields through interventions such as mechanization and irrigation.
  4. Inclusive markets and trade – We work to increase the linkages between farmers, and other market actors for a positive, sustained cycle of commercialization and reinvestment.

Implementing Our New Strategy Through People 

People are the heart of our organization and remain the true drivers of our delivery and our impact.

We work with incredible people and partners who have roots in farming communities across the continent combined with an inclusive and diverse workforce from over 24 nationalities. Our commitment to a call to action goes beyond ourselves as we arise to catalyze African Food Systems transformation by being Deeply collaborative, Executing Excellently, Sincerely Constructive and Increasingly Entrepreneurial aligned with our values of (I-RISE; Integrity, Respect, Innovation, Stewardship and Equity).

We are looking for people who are passionate about Africa to join our innovative, growing, and multidisciplinary team. Together, we can grow Africa’s food systems improving the livelihoods of smallholder farmers. Want to join us? 

The Position 

Associate Program Officer – (YGED) Job Reference: YGED/PD/ML/02/2024  

The Associate Program Officer – (YGED) plays a critical role in driving and coordinating initiatives that contribute to employment creation, youth engagement, and gender integration in countries strategic implementation plan. This role focuses on establishing strategic partnerships to facilitate the development of a sustainable Business Development Services (BDS) ecosystem and fostering an inclusive environment that empowers youth and women.

The Associate Program Officer YGED is responsible for designing, implementing, and monitoring initiatives, policies, and plans that align with AGRA’s objectives for youth and women empowerment, gender integration and inclusiveness, and enterprise development. 

Key Duties and Responsibilities:

  • Provide strategic recommendations and advice to Country teams in mainstreaming youth engagement and sustainable Business Development Services.
  • Engage in cross-cutting projects to support the overall mission of the youth and women in skills development, access to market and value chain development.
  • Support country team to design and implement innovative strategies to promote the establishment and growth of agricultural enterprises, contributing to increased employment opportunities and income generating on activities for youth and young women.
  • Work with project partners and grantees to ensure effective implementation of youth and women work in the country.
  • Work with local government and AGRA’s policy and advocacy teams to domesticate policies that support youth employment and voice. Coordinate provision of technical assistance to the ministries of youth and agriculture that are in line with creating an enabling environment for upcoming youth entrepreneurs in agrifood systems.
  • Monitor country youth programs timelines, milestones, and deliverables, ensuring adherence to project schedules.
  • Identify opportunities to generate more jobs and entrepreneurial ventures for youth and women.
  • Collect, analyze, and interpret data related to youth program performance, impact, and outcomes.
  • Establish and nurture strategic partnerships with relevant stakeholders, including governmental agencies, NGOs, private sector sectors, and other organizations involved in Business Development Services (BDS) to increase voice and collective capacity of youth and women networks.
  • Provide guidance and support to country teams in facilitating connections between qualified youth and young women participants within the food systems sector.
  • Inspiring implementing partners, grantees and like-minded organizations to join forces towards creating jobs in the country and systemic change towards entrepreneurship on behalf of young Agripreneurs.
  • Support awareness and engagement initiatives to influence the business environment for young people, by strengthening local youth and women organizations to act as a mechanism for decision processes, policy engagements, to advance voice and build collective agency.

Key Qualifications and Experience required: 

  • A bachelor’s degree or equivalent in Agriculture, Agribusiness Development, Development Studies, Economics, and Gender Studies.
  • Possesses a good understanding of stakeholders mapping and women and youth organization, collectives, networks and associations, business development services at country which best represent the voices and interests of youth and women in agrifood sectors.
  • Solid commitment to promoting youth and women empowerment, gender integration and inclusiveness, and enterprise development.
  • Experience working in the fields of gender, youth and enterprise development preferably with focus on youth and women employment, entrepreneurship in agriculture sector with demonstrated experience working directly with national level counterparts and local communities.
  • Solid understanding of the youth employability landscape in Africa/in-country in the agricultural sector, including youth and women’s participation in agribusiness, agricultural entrepreneurship, and community development.
  • Excellent track record in leading the design, implementation, and monitoring and evaluation of projects/programs, and in influencing partners and stakeholders to achieve goals and objectives.

If you believe you are the right candidate for this position, kindly submit your application with a detailed CV in both English & French (including your e-mail and telephone contacts) to recruit@agra.org. Please quote the job reference number in the subject line of the application e-mail. 

Applications must be received on or before 21st February 2024. Only shortlisted candidates will be contacted. 

For more information on the AGRA, visit www.agra.org. 

AGRA is an Equal Opportunity Employer

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploi

CDD

Associate Program Officer – Youth, Gender and Enterprise Development (YGED) Location: Bamako, Mali Job Reference: YGED/PD/ML/02/2024  AGRA and its Work  AGRA is an African-led institution that act...

TERMES DE RÉFÉRENCE DU RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT OU D’UNE CONSULTANTE POUR LA FORMATION DES FEMMES MEMBRES DE TROIS COMITES DE FEMMES UTILISATRICES DES SERVICES DE SANTE (CFU) EN GESTION, PLANIFICATION, INITIATION À L’ENTREPRENEURIAT ET COMMERCIALISATION DES PRODUITS.

Contexte et justification :

Le Projet « Droits et innovations en santé sexuelle et reproductive à Kayes » (Projet Yellen) vise à contribuer à la transformation des rapports inégaux entre les genres en matière de santé et droits sexuels et reproductifs (SDSR) des femmes et des adolescentes dans sept districts sanitaires de la région de Kayes. Pour ce faire, un des objectifs visés est l’amélioration du pouvoir décisionnel des femmes et des adolescentes quant à la SDSR, y compris pour les violences basées sur le genre (VBG) et la planification familiale (PF).

Le Projet a créé t quatre (4) nouveaux comités des femmes utilisatrices des services de santé (CFU) et renforcé les anciens comités (18) dans les sept (7) districts sanitaires d’intervention.

Le CFU est un regroupement de femmes qui utilisent les services du centre de santé communautaire (CSCOM) d’une aire de santé. Ces femmes se sont regroupées afin d’initier et réaliser des activités permettant l’accélération de l’atteinte des objectifs de l’Association de santé communautaire (ASACO).

Le renforcement économique des CFU à travers la mise en place d’activités génératrices de revenus permettrait de diversifier les activités des CFU et d’assurer leur autonomie financière. C’est dans ce cadre, que ce projet pilote de renforcement socio-économique des femmes (PRSEF) a été financé par les Fonds Armande Bégin et Yves Pétillon. Ainsi, les CFU de Selinkegny (district sanitaire de Bafoulabé), de Fassoudébé (district sanitaire de Diéma) et de Niagané (District sanitaire de Séféto) ont été formés et suivis sur la fabrication de savon et la transformation de produits céréaliers et autres denrées alimentaires en 2023 sur ce fonds par deux consultantes tout en les dotant en équipement de travail, produits et matières premières de base.

Les présents termes de référence ont pour objet de décrire le processus de sélection d’un consultant ou d’une consultante pour la formation des femmes membres des bureaux des CFU de Selinkegny (district sanitaire de Bafoulabé), de Fassoudébé (district sanitaire de Diéma) et de Niagané (District sanitaire de Séféto) sur la gestion, la planification, l’initiation à l’entrepreneuriat et la commercialisation des produits.

Objectifs :

  • Renforcer la dynamique associative pour la durabilité des CFU ;
  • Améliorer les conditions socio-économiques des femmes membres des CFU ;
  • Renforcer les capacités des membres des CFU sur la gestion, la planification et l’initiation à l’entrepreneuriat ;
  • Renforcer les capacités des membres des CFU sur la gestion financière ;
  • Renforcer les capacités des membres des CFU sur la commercialisation des produits.

Description des tâches :

Sous la responsabilité générale du Coordonnateur du projet Yellen, en collaboration avec la Direction régionale du développement social et de l’économie solidaire (DRDS-ES),

Le consultant ou la consultante réalisera une série de formation des femmes et des adolescentes des CFU de Selinkegny, de Fassoudébé et de Niagané dans les districts sanitaires de Bafoulabé, de Diéma et de Séféto, sur la gestion, la planification, l’initiation à l’entrepreneuriat et la commercialisation des produits.

Résultats attendus :

  • Les femmes membres des CFU de Selinkegny, Fassoudébé et Niagané sont formées sur la gestion, la planification, l’initiation à l’entrepreneuriat et la commercialisation des produits ;
  • Les femmes membres des CFU de Selinkegny, Fassoudébé et Niagané sont capables de gérer convenablement leurs activités génératrices de revenus ;
  • Les femmes membres des CFU de Selinkegny, Fassoudébé et Niagané sont capables commercialiser (écoulement) les produits en générant des bénéfices.

Conditions à remplir :

  • Être un consultant ou une consultante reconnue dans le domaine de l’entrepreneuriat (gestion, planification, initiation à l’entrepreneuriat et commercialisation des produits) avec un certificat de compétence et de qualification à l’appui ;
  • Disposer d’une expérience d’au moins cinq années de travail dans le domaine de l’entrepreneuriat (gestion, planification, initiation à l’entrepreneuriat et commercialisation des produits);
  • Avoir de l’expérience dans la formation des adultes (andragogie)
  • Être disponible dès la signature du contrat à effectuer les prestations ;
  • Disposer d’un compte bancaire est un atout.

Dossier de candidature :

Le dossier de candidature comprend les pièces suivantes :

  • Une lettre de manifestation d’intérêt ;
  • Un certificat de compétence et de qualification dans le domaine ;
  • Un curriculum vitae à jours ;
  • Deux lettres de référence d’anciens employeurs ;
  • Une offre technique comportant la méthodologie proposée et le calendrier de travail ;
  • Une offre financière en adéquation avec la méthodologie proposée et indiquant les coûts unitaires des prestations par rubriques et le coût total de la formation.

Les deux offres (technique et financière) doivent être séparées.

Le dossier de candidature doit être déposé, sous pli fermé au Secrétariat du Projet Yellen, Face à l’Évêché, Rue 252, Porte 113 Kayes Légal-Ségou ou le faire parvenir par courrier électronique à Dr Soumaïla Layes DIAKITÉsoumaila.diakite@santeinternationale.ca et mettre en copie Madame Geneviève Rouleau : genevieve.rouleau.1@umontreal.ca

La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au 29 février 2024 à 17h00.

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploi

CDD

TERMES DE RÉFÉRENCE DU RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT OU D’UNE CONSULTANTE POUR LA FORMATION DES FEMMES MEMBRES DE TROIS COMITES DE FEMMES UTILISATRICES DES SERVICES DE SANTE (CFU) EN GESTION, PLA...

Bamako
Publié il y a 3 semaines

Avis de recrutement de Comptable

Termes de références

Contexte :

Le Programme de Actions de Promotion Humaine (APH) de la coordination de Caritas-Mali / Diocèse de Mopti, basé à Bandiagara lance un avis de recrutement d’un comptable.

APH intervient actuellement dans 56 villages de 7 communes sur 21 communes du cercle de Bandiagara à travers le « Projet de Renforcement de la Résilience et de la Cohésion Sociale, au Plateau Dogon, Cercle de Bandiagara, Phase III (PRRCS-PD/CB-P3/23-26) ». Il est financé par deux (02) partenaires, MISEREOR d’Allemagne et Caritas Suisse, qui accompagnent APH dans les actions de développement depuis 1973.

Poste à pouvoir : 01

Lieu de travail : Bandiagara

Hiérarchie : lien direct avec le directeur

Type de contrat : contrat à durée déterminée

Durée du projet : 3 ans

Date de lancement : 1er février 2024

Date limite de dépôt des dossiers : 15 février 2024

Date de prise de fonction : 1er mars 2024

Activités et tâches :

  • Produire des rapports comptables et financiers mensuels, trimestriels, annuels, et rapports finaux des projets ;
  • Participer à l’élaboration des documents de projets, de gestion, d’administration, de suivi et évaluation ;
  • Collaborer étroitement avec les chargés d’autres projets de APH et des projets au niveau de la Caritas-Mali / Diocèse de Mopti ;
  • Participer à la préparation des dossiers d’appel d’offre des marchés et de sélection des prestataires de services ;
  • Préparer les documents de gestion (bons de décaissements, les bons de commandes…) et les soumettre au Directeur pour approbation ;
  • Vérifier la régularité de tous les documents et les pièces comptables ;
  • Régulariser toutes les factures émises après la vérification de leur éligibilité ;
  • Etablir les états de paiement des salaires, des bulletins de paie et procéder au paiement dans les délais prévus ;
  • Produire des demandes de décaissements ;
  • Faire l’état de l’ITS, INPS et AMO et procéder à leurs versements dans les délais règlementaires ;
  • Présenter hebdomadairement les dépenses réalisées avec les justificatifs comportant toutes les informations ;
  • Appuyer la secrétaire/caissière ;
  • Appuyer l’organisation des missions d’audits ;

NB : Le cahier de charges spécifiera les autres tâches non mentionnées.

Etendues des responsabilités :

  • La bonne exécution des opérations comptables et financières ;
  • Le respect des procédures comptables et financières ;
  • La production et la régularité des états financiers ;

Qualification, expériences professionnelles et qualités requises :

  • Avoir au moins le diplôme de master II ou équivalent en comptabilité et en gestion ;
  • Avoir au moins 04 ans d’expériences justifiées en matière de comptabilité et de gestion dans des postes similaires ;
  • Avoir une maitrise du logiciel SAPI ;
  • Avoir de très bonne connaissance des outils informatiques spécifiquement World et Excel ;
  • Avoir une grande connaissance des autres logiciels de comptabilité particulièrement le logiciel SAGE SAARI ;
  • Être apte physiquement et intellectuellement ;
  • Être apte à se déplacer à moto pour visiter les sites des réalisations des infrastructures et autres activités ;
  • Avoir des permis de conduire de moto et de voiture ;
  • Être capable de travailler sous pression ;
  • Être communicatif ;
  • Avoir un esprit d’équipe ;
  • Avoir un sens élevé de responsabilité et de conscience professionnelle ;
  • Avoir travaillé à Caritas- Mali est un atout.

Sélection :

  • Seuls les candidats ou candidates présélectionnés seront invités à passer au test dont la date leur sera communiquée
  • Les dossiers déposés ne peuvent plus être retirés par les candidats et candidates.

Dossiers et pièces à fournir :

    • Le CV actualisé,
    • Les attestations de travail,
    • La lettre de motivation,
    • Les copies certifiées conformes des diplômes et attestations,
    • Le casier judiciaire en cours de validité, (à fournir après admission du/ de la Candidat (e).
    • Le certificat de nationalité malienne,
    • Trois adresses de personnes de référence.

Lieux de dépôt des dossiers :                                  

Les dossiers de candidature doivent être déposés au plus tard le 15 février 2024.

Lieux de dépôt des dossiers sont :

  • Copie dure et électronique au secrétariat de APH BP : 25 Tel : 21 44 20 24, email : aph_p@yahoo.fr; 7ème Quartier Bandiagara, tous les jours de 7 h 30 à 17 h 30.
  • Copie dure au secrétariat de la Coordination Diocésaine de Caritas Mali du Diocèse de Mopti sis à Sévaré Secteur III, Rue 70, BP : 45 Mopti, Tél. : 00223 21 42 07 71, tous les jours ouvrables de 08 h 00mn à 13 h 00 mn et de 15 h 00 à 17 h 30 mn.

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploi

CDD

Avis de recrutement de Comptable Termes de références Contexte : Le Programme de Actions de Promotion Humaine (APH) de la coordination de Caritas-Mali / Diocèse de Mopti, basé à Bandiagara lance...

A propos de Mali emploi

Maliemploi.org offre des services et programmes spécialisés pour
répondre à vos besoins en matière d’emploi. Que vous ayez un emploi, soyez sans emploi, commenciez votre carrière Vous êtes une entreprise et vous cherchez un talent ? Recrutez mieux, plus vite et moins cher. Nous avons une base de données fournies pour mieux recruter vos futurs employés. Vous êtes candidat ? Misez sur le digital. Les consultants vous présentent chaque jour de nouvelles opportunités. Vous êtes à un clic de votre prochaine évolution professionnelle.

Tel: +223 71 46 83 66 / 79 50 87 13 

Adresse email : emploi@maliemploi.org

Faladiè  – Banankabougou Centre commercial – Immeuble Diabali Transit 2ème étage en face de la Cour Suprême du Mali  

Global Media 2022©

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page