RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT ET MODÉRATEUR DES FORUMS SUR L’ENGAGEMENT DESCOMMUNAUTÉS A SIKASSO ET BOUGOUNI. – MALI EMPLOI

RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT ET MODÉRATEUR DES FORUMS SUR L’ENGAGEMENT DESCOMMUNAUTÉS A SIKASSO ET BOUGOUNI.

Bamako
Publié il y a 5 mois

TERMES DE REFERENCES :
RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT ET MODÉRATEUR DES FORUMS SUR L’ENGAGEMENT DES
COMMUNAUTÉS A SIKASSO ET BOUGOUNI.
Titre du poste : Consultant et Modérateur
Organisation : Organisation internationale pour les migrations (OIM)
Référence Code : CT -03-ML-2024
Nombre de poste : Un (1)
Localisation : Bamako et à l’intérieur des Régions de Sikasso et Bougouni.
Durée de la prestation : Un (1) mois
Date d’embauche : 10 février 2024
Date limite des soumissions : 05 février 2024
I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION
En tant qu’agence des Nations Unies pour les migrations, l’Organisation Internationale pour les
Migrations (OIM) pose le principe selon lequel les migrations s’effectuant en bon ordre et dans le respect
de la dignité humaine sont bénéfiques pour les migrants et la société. L’OIM agit avec ses partenaires
nationaux et internationaux en vue de contribuer à relever les défis croissants que pose la gestion des
flux migratoires, favoriser la compréhension des questions relatives à la migration, promouvoir le
développement économique et social à travers les migrations, et œuvrer au respect de la dignité humaine
et des droits des migrants.
Conformément à la stratégie de l’OIM, les activités des équipes de gestion des frontières au Mali, Burkina
Faso et au Niger visent à assister les gouvernements des pays hôtes dans le renforcement des capacités
infrastructurelles, matérielles, administratives et opérationnelles des services en charge de la gestion des
frontières, tout en renforçant la résilience des communautés frontalières. Dans le cadre de ce partenariat
l’OIM, par les unités Gestion des Frontières, met en œuvre le nouveau projet régional « Améliorer la
gestion des frontières et la résilience des communautés face à la criminalité organisée transfrontalière au
Niger, au Mali et au Burkina Faso, avec un accent sur la route de la Méditerranéenne centrale », financé
par le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale Italien.
Ce projet, d’une durée de 24 mois, vise à améliorer la sécurité des frontières et à renforcer la résilience
des communautés face aux trafics illicites dans les zones frontalières du Mali, du Burkina Faso et du Niger,
avec un focus sur l’axe de la Méditerranée centrale, à travers une approche de gestion des frontières plus
durable et intégrée. Le projet vise d’une manière spécifique les régions frontalières du Mali, Burkina Faso
et Niger qui sont les plus touchées par la criminalité organisée et les trafics illicites transfrontaliers, où il
est envisagé que les activités du projet pourront apporter une importante plus-value. Au Mali, les régions
sélectionnées sont celles de Bougouni, Sikasso, Koutiala et San.
Le premier objectif du projet vise à renforcer la communication et les interactions entre les forces de
défense et de sécurité et les communautés, promouvant l’engagement communautaire dans les zones
frontalières concernées. A travers ce premier objectif, l’OIM Mali à travers l’unité gestion des frontières
envisage d’organiser des activités de renforcement des capacités et des journées d’échanges entre
communautés, autorités et les Forces Défense et de Sécurité issus des frontalières de Bougouni, Sikasso,
Koutiala et San.
Au regard de la transversalité des questions de sécurisation et de l’implication de la multitude d’acteurs
et intervenants, il y’a une nécessité de cheminer sur la base d’une compréhension partagée des
2
principales notions liées à la sécurisation des espaces frontaliers. En effet, pour l’accomplissement de sa
mission, la DNF élabore des éléments de la politique nationale des frontières et assure la coordination et
le contrôle de l’action des autorités administratives, des services et des organismes publics qui concourent
à la mise en œuvre de cette politique. Elle contribue au renforcement des mécanismes de l’Etat en
matière de gestion des questions sécuritaires, surtout en ce qui concerne les zones frontalières. Cela
cadre avec la stratégie de sécurisation des zones frontières du Mali, qui prend en compte deux grandes
dimensions, à savoir :
• la sécurité en termes de défense, de contrôle, de veille, de renseignement, de surveillance et de
protection du territoire national ainsi que des personnes et de leurs biens ;
• la stabilisation des zones frontalières à travers l’amélioration des conditions de vie des
populations frontalières.
Afin de promouvoir l’engagement communautaire et la collaboration entre les services de l’état et les
communautés frontalières, l’OIM Mali à travers l’unité immigration et gouvernance des frontières prévoit
d’organiser un forum sur l’engagement des communautés frontalières de la région de Sikasso dans la
gestion des frontières. Ce forum permettra d’échanger sur l’expérience des communautés frontalières en
matière d’engagement communautaire et d’améliorer la collaboration entre les communautés et les
services de l’état pour une meilleure gestion des zones frontalières.
Les présents Termes de Références sont élaborés pour le recrutement d’un Consultant et modérateur du
forum sur l’engagement des communautés frontalières de la région de Sikasso et Bougouni.
II. OBJECTIF GENERAL
Sous la supervision directe du Chef de Projet, et en coordination avec l’Assistant Sénior De Programme,
le rôle du Consultant consistera à développer des outils pour la tenue des forums, qui sera mis à la
disposition de l’OIM, et à animer et évaluer les forums au profit des populations frontalières des régions
de Sikasso et Bougouni.
Les forums se tiendront dans les villes de Sikasso et Bougouni selon le chronogramme défini par
l’Organisation.
III. TACHES
1. En coordination avec le Chef de Projet, l’Assistant Senior de Programme et l’Assistant de Projet,
définir les différentes thématiques composantes des forums ;
2. Définir le plan et le chronogramme d’élaboration des thématiques ;
3. En coordination avec le Senior programme assistant et l’assistant projet, développer un
programme des travaux de groupe et les outils plus adéquats ;
4. Proposer des thèmes pour les travaux de groupe, développer les exercices et tout autre outil
(présentations PowerPoint, mis en situation, travaux de groupes, jeux de rôles, questionnaires
etc.).
5. Animer et faciliter les activités des forums, avec l’appui des agents de l’OIM.
6. Développer des méthodes d’évaluation de la réussite de la formation (activités de restitution,
questionnaires, etc.).
3
7. Rédiger un rapport de formation en langue française contenant le résumé de l’activité, l’analyse
des résultats atteints, les recommandations pour d’éventuelles activités à intégrer dans la
programmation de l’OIM.
IV. LIVRABLES ET CALENDRIER
• Elaboration/développement des thèmes et des exercices de travaux de groupe spécifiant les
méthodes et outils d’apprentissage, et tout autre outil pédagogique à utiliser pendant les forums
(une semaine).
• Animation des forums (deux semaines).
• Elaboration et remise du rapport final des forums contenant aussi des recommandations pour
des activités futures (une semaine).
V. QUALIFICATIONS ET EXPERIENCES
• Master ou équivalent en études de conflits, sciences politiques, planification ou tout autre
domaine pertinent ;
• Expérience dans le domaine de la conception et de renforcement des capacités dans le
domaine des activités de prévention des conflits, cohésion et de la consolidation de la paix
et plus particulièrement en faveur des populations frontalières (atout majeur) ;
• Bonne connaissance des difficultés et problèmes des zones frontalières du Mali avec la Côte
d’Ivoire et le Burkina Faso ;
• Maîtrise du français et les langues locales des régions sud du Mali ;
• Niveau élevé de maîtrise des outils informatiques (Word, Excel, Powerpoint) ;
• Capacité à travailler de façon autonome avec des délais serrés ;
• Formations spécifique et expérience dans le domaine du genre, de la prévention des conflits,
de l’extrémisme violent et de la consolation de la Paix en lien avec les questions
transfrontalières.
VI. DUREÉ DU CONTRAT DE CONSULTANCE :
La durée du contrat de consultance est d’un mois à partir de la date de signature du contrat. Date de but
souhaitée : 10 février 2024.
VII. REMUNERATION
Les frais de transports, d’hébergement et de la restauration du Consultant et modérateur lors de ses
déplacements seront pris en charge par l’OIM.
La rémunération de la prestation sera faite au prorata des livrables tels que définis dans le calendrier.
VIII. Instructions de soumission :
➢ Composition du dossier
Les candidats (e) intéressés (e) sont invités à soumettre leurs candidatures composées :
• Un CV détaillé, décrivant l’expertise et l’expérience du Consultant dans le sujet de ces Termes
de Référence, notamment les points mentionnés dans la section antérieure (qualifications et
expériences).
4
• Une lettre de motivation.
• 3 références professionnelles
➢ Date et procédure de soumission de votre dossier :
Les candidatures sont à envoyer par courriel électronique à iommaliapplications@iom.int au plus tard le
05 février 2024 en mentionnant CT-03-ML-2024
NB : Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.
Période d’annonce : 31 janvier au 05 février 2024

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploi

CDD

Postuler en ligne

A propos de Mali emploi

Maliemploi.org offre des services et programmes spécialisés pour
répondre à vos besoins en matière d’emploi. Que vous ayez un emploi, soyez sans emploi, commenciez votre carrière Vous êtes une entreprise et vous cherchez un talent ? Recrutez mieux, plus vite et moins cher. Nous avons une base de données fournies pour mieux recruter vos futurs employés. Vous êtes candidat ? Misez sur le digital. Les consultants vous présentent chaque jour de nouvelles opportunités. Vous êtes à un clic de votre prochaine évolution professionnelle.

Tel: +223 71 46 83 66 / 79 50 87 13 

Adresse email : emploi@maliemploi.org

Faladiè  – Banankabougou Centre commercial – Immeuble Diabali Transit 2ème étage en face de la Cour Suprême du Mali  

Global Media 2022©

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page