Expert Régional Responsable de Composante - MALI EMPLOI

Expert Régional Responsable de Composante

Bamako
Publié il y a 3 semaines

AVIS DE RECRUTEMENT EXPERT REGIONAL 

Le Projet « Sahel Resilience Strengthening » (SARES-Mali) fait partie d’un programme régional conjoint de la GIZ, du PAM et de l’UNICEF au Burkina Faso, au Niger, au Mali et au Tchad et est sensé contribuer au renforcement des capacités de résilience des communautés et des ménages dans les zones d’intervention du programme, dans le secteur de la gouvernance des ressources naturelles et la résolution des conflits y sont liés, celui de la cohésion sociale et la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Au Mali le projet intervient dans les Régions de Bandiagara Douentza et Mopti, et s’articule autour de 4 axes d‘intervention qui sont :

  • L’amélioration des capacités locales en matière de gouvernance des ressources naturelles et de résolution des conflits qui y sont liés,
  • L’amélioration des conditions sociales et infrastructurelles préalables à l’évolution positive des relations intercommunautaires,
  • L’Amélioration des compétences des ménages agropastoraux et des groupements de producteurs en matière de production, de transformation, de conservation et de commercialisation des produits agricoles et animaux riches en nutriments,
  • Ainsi que le renforcement de la coopération complémentaire entre le PAM, l’UNICEF et la GIZ.

Dans le cadre des activités de ce Projet, le Bureau de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) à Bamako, lance l’avis de recrutement d’un/e : Expert/e Régional/e Responsable de la composante « Gouvernance des ressources naturelles, de la cohésion sociale et du Do No Harm »

  • Localisation du poste : Bamako
  • Classification : Bande 4
  • Nature du contrat : Une (01) année renouvelable

Domaine de responsabilité 

Le/la titulaire du poste devra :

  • Contribuer au renforcement des mécanismes locaux de prévention et Gestion Non Violente des Conflits (GNVC) liés aux ressources naturelles, ainsi qu’au renforcement des mécanismes (endogènes) de cohésion sociale;
  • Coordonner, suivre et évaluer toutes les activités du projet liés à la cohésion sociale, au « Do No Harm », à la Gestion Non-Violente des Conflits (GNVC), à l’éducation à la paix, avec un focus sur la participation active des bénéficiaires, sur le genre, la jeunesse, ainsi que la diversité ;
  • Contribuer au diagnostic organisationnel des associations des bénéficiaires, pour une alimentation et une adaptation permanente des données de références du Projet ;
  • Contribuer à la planification opérationnelle (y compris avec les communautés bénéficiaires du Projet et les services techniques étatiques partenaires), au suivi de l’exécution de la planification opérationnelle, ainsi qu’au rapportage régulier des résultats et effets ;
  • Contribuer aux processus de dialogues communautaires, ainsi qu’au renforcement des compétences des bénéficiaires quant à l’utilisation des outils d’analyse et de Gestion Non Violente des Conflits (GNVC) ;
  • Contribuer, ensemble avec l’équipe de Projet, à la planification et à la tenue de réunions stratégiques avec les partenaires PAM et UNICEF pour une planification, une exécution et un rapportage consensuel ;
  • Contribuer à la documentation des résultats/effets du Projet, à la gestion des connaissances, à la capitalisation des effets/changements, aux rapportages, ainsi qu’à la communication (y compris en consensus avec les partenaires PAM et UNICEF).

Attributions

Attributions spécifiques 

Le/la titulaire du poste devra :

  • Élaborer et suivre, ensemble avec l’équipe de Projet, les approches et le modèle de résultats, en l’occurrence les aspects du Projet liés aux questions de cohésion sociale, de gouvernance des ressources (naturelles), du « Do No Harm », ainsi qu’aux questions de Gestion Non Violente des Conflits ;
  • Contribuer au diagnostic organisationnel des associations paysannes bénéficiaires, ainsi qu’à la planification opérationnelle annuelle avec les bénéficiaires et partenaires d’exécution du Projet ;
  • Contribuer à l’élaboration des modules de formation pour les bénéficiaires dans son domaine de responsabilité et considérer le « Do No Harm », la cohésion sociale et la Gestion Non Violente des Conflits (GNVC) comme thématiques transversales de toutes les composantes du Projet.
  • Contribuer à l’évaluation et au rapportage périodique des résultats/effets du Projet. 

Tâches à caractère général

Le/la titulaire du poste devra :

  • Participer, ensemble avec l’équipe de Projet, aux réunions périodiques de coordination technique et de revue/d’actualisation du modèle de résultats du Projet ;
  • Partager régulièrement les avancements du Projet dans son domaine d’intervention avec le reste de l’équipe et les partenaires, afin que ceux-ci soient au même niveau d’information.

Éducation, Expérience et Compétences 

Éducation

Avoir au moins un Master (Bac+5) en Sociologie, Histoire, Science Po ou dans des domaines équivalents. 

Expérience/Compétence

  • Avoir au moins 5 ans d’expériences à des postes en lien avec la Gestion Non Violente des Conflits (GNVC), la cohésion sociale, le « Do No Harm », la Gouvernance des ressources, l’Education des Adultes, ou des domaines comparables ;
  • Avoir au moins 5 ans d’expériences professionnelles dans le cadre de la coopération au développement ;
  • Avoir une maîtrise des approches participatives ;
  • Avoir une connaissance du milieu paysan au Mali ;
  • Avoir des expériences dans la gestion des relations avec les autorités locales et des services techniques déconcentrés de l’Etat ;
  • Avoir des compétences interculturelles, de tolérance et d’impartialité ;
  • Être apte à travailler dans les conditions de stress ;
  • Avoir une capacité à travailler de façon autonome, mais dans le sens de l’atteinte des objectifs communs assignés au Projet ;
  • Avoir une bonne connaissance des logiciels Word, Excel, PowerPoint, etc. ;
  • Avoir une bonne connaissance de l’anglais.

Les dossiers de candidature doivent comprendre : une lettre de motivation, un curriculum vitae, des copies certifiées conformes des diplômes et attestations, les coordonnées de trois personnes de référence.

Lieu de dépôt des dossiers :

Les dossiers doivent être envoyés par e-mail (l’objet de l’e-mail doit êtrExpert/e Régional/e /Responsable de la composante « Gouvernance des ressources naturelles, de la cohésion sociale et du Do No Harm ») à : recrutementmali@giz.de

La date de clôture des soumissions est fixée au 29 février 2024, à 17h00. Si vous avez besoin de renseignements, adressez-vous par e-mail à l’adresse ci-dessus indiquée.

La GIZ ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (candidature, entretien, traitement, formation ou autre). D’autre part, elle ne s’intéresse à aucune information bancaire. 

La GIZ encourage les candidatures féminines et celles des personnes en situation de handicap.

Seules les candidatures présélectionnées sur dossiers seront contactées

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploi

CDD

Postuler en ligne

A propos de Mali emploi

Maliemploi.org offre des services et programmes spécialisés pour
répondre à vos besoins en matière d’emploi. Que vous ayez un emploi, soyez sans emploi, commenciez votre carrière Vous êtes une entreprise et vous cherchez un talent ? Recrutez mieux, plus vite et moins cher. Nous avons une base de données fournies pour mieux recruter vos futurs employés. Vous êtes candidat ? Misez sur le digital. Les consultants vous présentent chaque jour de nouvelles opportunités. Vous êtes à un clic de votre prochaine évolution professionnelle.

Tel: +223 71 46 83 66 / 79 50 87 13 

Adresse email : emploi@maliemploi.org

Faladiè  – Banankabougou Centre commercial – Immeuble Diabali Transit 2ème étage en face de la Cour Suprême du Mali  

Global Media 2022©

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page