Superviseur terrain à Koro (Mopti)

Spread the love

Superviseur terrain à Koro (Mopti)

 Programme Gestion et Sécurité aux Frontières

 

 CONTEXTE

Le Groupe Danois de Déminage (Danish Demining Group – DDG) est une unité technique au sein du Conseil Danois pour les Réfugiés (DRC). DDG travaille dans 21 pays à travers le monde. Il a été créé en réponse à la prolifération largement répandue des armes légères et de petit calibre dans le monde, DDG a étendu sa démarche traditionnelle de déminage et de lutte contre les risques et dangers des restes explosifs de guerre aux questions liées à la menace liée aux armes légères et de petit calibre, aux conflits locaux, et à la faiblesse des systèmes de sécurité. Dans ce cadre, DDG a développé un panel d’instruments dans le domaine de la Réduction de la Violence Armée à travers :

  • Le renforcement des capacités des institutions gouvernementales, de la société civile et des communautés, en réponse aux enjeux et besoins liés à la sécurité ;
  • La facilitation de processus endogènes d’identification des besoins et priorités de sécurité de la communauté ; par ces membres ;
  • L’appui à la mise en œuvre des éléments de réponses définis localement dans le cadre de cette vision endogène de la sécurité humaine au niveau communautaire ;
  • Le renforcement des capacités locales de prévention, gestion pacifique et médiation des conflits, notamment en travaillant avec les mécanismes locaux existants, mais aussi avec les organisations féminines et les associations de jeunes ;
  • Le soutien à la mise en place des cadres de dialogues constructifs entre communautés locales et institutions étatiques (administration civile et services de défense et de sécurité) ;
  • Le renforcement des relations et de la coopération transfrontalière, à travers des actions de communication, de collaboration et de co-construction de réponses aux défis communs transfrontaliers.

Dans le Sahel, DDG met en œuvre depuis 2014 un programme de réduction de la violence armée centré sur l’amélioration de la sécurité des communautés frontalières vivant dans le Liptako-Gourma. C’est dans la perspective de poursuivre cette action que DDG est à la recherche d’un superviseur d’équipe pour les activités du programme dans le cercle de Koro au sein des communautés frontalières avec le Burkina-Faso.

 

LE POSTE

Le superviseur terrain, aura la responsabilité de superviser les activités du programme dans les communautés d’intervention du cercle de Koro. Il/Elle aura à charge la supervision d’une équipe terrain composée de 4 personnes en moyenne. Le poste implique des responsabilités administratives, budgétaires, de supervision technique et hiérarchique, et des responsabilités de suivi qualité importante. Il nécessite d’excellentes capacités de communication et de collaboration, afin de permettre une bonne coordination des actions du projet. La mise en place d’une dynamique d’équipe constructive et d’un fort esprit de collaboration est indispensable au maintien de la qualité des activités.

Plus spécifiquement, il lui reviendra de :

  1. Coordonner et assurer la mise en œuvre du programme de Gestion et de Sécurité aux Frontières dans la zone de Koro.
  2. S’assurer que l’ensemble des activités sous sa responsabilité sont conduites de manière à être en conformité avec les obligations de DRC-DDG envers ses bénéficiaires, son personnel ainsi que d’autres parties prenantes sous son ressort, conformément au système de gestion de la qualité humanitaire de DRC/DDG, incluant la norme CHS liée aux partenariats internationaux pour la redevabilité des services humanitaires
  3. Gérer les ressources (humaines, matérielles et financières mis à disposition)
  4. Représenter DDG auprès des autorités, partenaires et communautés en accord avec sa hiérarchie dans sa zone d’intervention.

Superviseur direct : Chef de Projet Réduction de la Violence Armée du Mali.

Employé(s) sous la responsabilité du poste : quatre (04) Chargés de Projet RVA.

Déplacements professionnels : déplacements prévus dans la zone d’exécution du projet avec possibilité de déplacement dans les zones extraterritoriales de mise en œuvre du projet.

TACHES ET RESPONSABILITÉS

 

Cycle 1 : Gestion budgétaire et logistique :  

  1. Planification et suivi budgétaire des activités de sa zone de compétence en lien avec le Chef de projet et le Département Support du bureau de Mopti ; Description Compilation et transmission des justificatifs de dépenses effectuées dans le cadre des activités ;
  2. Gestion des ressources allouées à la mise en œuvre des activités (carburant, fournitures de bureau…).

Cycle 2 : Ressources humaines :      

  1. Planification opérationnelle des activités des personnels sous sa responsabilité (Chargés de Projet) Vérifier et transmettre les time-sheet des personnels sous sa responsabilité
  2. Planification des congés des personnels sous sa responsabilité
  3. Suivre et gérer des mouvements des staffs en conformité avec les standards sécuritaires appliqués par l’organisation ;
  4. Gérer et développer les compétences et les performances des membres du staff à travers des séances de retour d’information sur leur performance et de coaching.
  5. Faciliter la communication, l’échange d’idées, d’informations et rédaction de rapports, selon les besoins afin d’améliorer l’efficacité et l’impact des projets et du Programme de Gestion et de Sécurité aux Frontières.
  6. Conduire de visites régulières sur le terrain pour assurer la coordination et la qualité des actions du programme.
  7. Superviser, encadrer et motiver les équipes sous sa responsabilité, s’assurer que leurs objectifs sont clairs.
  8. Rester attentif et réactif à la situation sécuritaire et responsable de la communication avec les membres de l’équipe de programme sur le terrain.
  9. Responsable de la mise en œuvre des règles de sécurité, des mesures et plan d’évacuation selon les directives du SLS (Safety Level System) de DRC.
  10. S’assurer que les incidents au niveau sécuritaire sont régulièrement rapportés au chef de base, au point focal sécurité ainsi qu’à la hiérarchie de DDG.
  11. S’assurer que les procédures de sécurité sont respectées par les personnels terrains.

Cycle 3 : Gestion de projet :  

  1. En concertation avec le chef de projet, développer les plans liés à la mise en œuvre des activités du projet dans la zone choisie. Ceci inclut la définition du mécanisme de sélection des participants, en adéquation avec les exigences du projet, la planification des besoins financiers et matériels et un chronogramme de réalisation du programme à actualiser régulièrement.
  2. Rédiger les rapports hebdomadaire, mensuel et trimestriel internes et des bailleurs sur les activités du projet dans les délais prévus en conformité avec les exigences internes de DRC et aux exigences externes des donateurs.
  3. S’assurer de la bonne tenue du matériel destiné au projet et informer son supérieur de toute situation inhabituelle.
  4. Développer et maintenir de bonnes relations et une communication constante avec les autorités locales et communautaires (Préfecture, Mairie, chefferie traditionnelle, etc.), en les maintenant informés de l’avancement du projet.
  5. Fournir un appui technique aux Chargés de projet sous sa responsabilité.
  6. Assurer la participation des communautés à toutes les phases du programme (conception, sélection des bénéficiaires, mise en œuvre, suivi) afin que les communautés bénéficiaires s’approprient réellement le projet.
  7. Assurer un suivi quotidien de la mise en œuvre du projet et appuyer les chargés de projet pendant leurs activités.
  8. Rapporter tout problème rencontré sur le terrain, tels que des plaintes des participants ou des communautés, interférences des autorités locales ou menaces sécuritaires auprès à la hiérarchie.
  9. Travailler en étroite collaboration avec le chef de projet, le Responsable suivi & évaluation pour s’assurer de la bonne réalisation des activités.
  10. S’assurer que le travail de suivi et d’évaluation pour le projet est mis en œuvre de façon participative, respecte le plan d’exécution et démontre clairement l’impact des interventions.
  11. D’autres tâches selon les compétences et expériences sont associées au poste.

 

EXIGENCES CLÉS

Niveau d’étude (diplômes) / Qualifications / Expérience / Compétences / Langues / Exigences comportementales :

Essentielles :

  1. Titulaire d’un Diplôme/qualification en Bac +4 minimum en Gestion de projet, Relations Internationales, Droit, Sciences Sociales, Développement ou autre domaines pertinent …
  2. Minimum de 2 années d’expérience dans le cadre d’un projet de protection, cohésion sociale, sécurité communautaire, sécurité, désarmement, lutte contre Mines/REG et ALPC, gestion des frontières et/ou thématique liée.
  3. Expérience de travail dans des projets ayant une composante institutionnelle forte
  4. Expérience en gestion d’équipe dans un contexte sécuritaire volatile.
  5. Maitrise de l’outil informatique (Word, Excel, etc.)
  6. Leadership et aptitude à travailler avec un minimum de supervision.
  7. Fort engagement à renforcer la capacité du personnel et des partenaires.
  8. Solides capacités rédactionnelles.
  9. Maîtrise de la langue française.
  10. Grande facilitée de communication, aisance relationnelle.
  11. Méthodique, autonome et rigoureux dans le travail. Faire preuve d’une grande flexibilité dans le travail (tâches et horaires)
  12. Grandes capacités de travail sous pression
  13. Capacité de travail et aussi bien de manière indépendante, qu’en équipe
  14. Capacité de planification, à définir des priorités
  15. Bonne capacité à réagir face à des situations difficiles
  16. Professionnel et respect des échéances et des engagements.
  17. Honnête et ponctuel.

Souhaitables :

  1. Expérience significative dans le domaine avec les organisations humanitaires internationales.
  2. Niveau acceptable en anglais
  3. Maîtrise des langues des communautés bénéficiaires du programme GSF dans la zone de Koro (Peul, Dogon, Bambara etc…)

Détails pratiques

Durée du contrat : 12 mois renouvelables (renouvelables sous réserve de performance satisfaisante et de disponibilité budgétaire)

Niveau : PP3-1 Grille DRC

Date de début du contrat : le plus vite possible

Processus de candidature

Tous les candidats devront faire parvenir une lettre de motivation et un CV à jour, sous format électronique, à l’adresse recrutementdrc.mali@gmail.com en indiquant « le poste Superviseur RVA » en objet de votre email de candidature.

 

Date limite pour les candidatures : 10 janvier 2020

Pour plus d’informations sur le Conseil Danois pour les Réfugiés, veuillez visiter notre Site Web: drc.ngo.

 

NB : les candidatures féminines sont fortement encouragées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *