Référent technique insertion économique

Référent technique insertion économique

28 mars, 2019

Spread the love

 

Avis de recrutement

Référent technique insertion économique

MISSION/ ROLE DANS L’ORGANISATION

 

Sous la responsabilité du coordinateur du pôle technique et méthodologique. Le référent technique insertion économique est garant de la qualité des interventions du SIF au Mali dans le domaine de l’insertion économique.

Le Secours Islamique France (SIF) est une Organisation Non Gouvernementale de solidarité internationale basée en France. Fondée en 1992, le SIF est une association (loi 1901) apolitique à but non lucratif ayant pour objectif de secourir, apporter de l’aide et protéger les victimes de catastrophes naturelles, de conflits armés ou de crises économiques. Le SIF intervient dans plus de 15 pays à travers le monde pour y déployer des programmes d’urgence, de post-urgence et de développement. Le SIF apporte son aide depuis plus de 20 ans dans le respect des diversités culturelles, sans aucune distinction d’origine, de religion ou de genre

 

RATTACHEMENT HIERARCHIQUE

 

Sous le management du Coordinateur du Pôle technique et méthodologie, Il fait partie de la coordination technique du SIF Mali.

Manage : Non

Liens transverses avec : le référent technique Insertion économique sera en relation régulière avec les chefs de projet et les autres référents, l’équipe logistique et administrative.

Salaire brut annuel : de 11.624.544 à 12.239.676. Le salaire sera choisi selon l’expérience.

 

Date de la prise de poste : 01/05/2019

 

Durée du contrat : 08 mois, jusqu’au 31/12/2019, avec possibilité de renouvèlement.

                                                                                                                 

TACHES PRINCIPALES DE LA FONCTION

 

A: APPUI TECHNIQUE

       

  • Répondre, de manière réactive, aux diverses sollicitations (accueil et accompagnement des bénéficiaires dans leur parcours d’insertion) des chefs de projet; en matière de définition, conception et élaboration des outils de planification des opportunités économiques et de veiller à leur articulation avec les stratégies et politiques nationales ;
  • Garantir la qualité des projets sous un angle technique en respect de la vision stratégique des projets et du positionnement des acteurs
  • Apporter un appui technique direct aux projets ayant un volet insertion économique.
  • Relire les rapports d’activités bailleurs sur leur partie technique
  • Valider les modules de formation effectués par les projets sur les thématiques d’insertion économique.
  • Valider les outils, les méthodologies relevant de l’insertion économique.
  • Conseiller les coordinatrices opérationnelles et le CDM sur des aspects techniques au besoin.
  • Avoir une fonction de veille alerte sur la qualité technique des projets. Alerter les coordinatrices opérationnelles et le CDM en cas de non-respect des positionnements du SIF ou par des activités présentant des manques dans la qualité.
  • Assurer, en collaboration avec le référent MEAL la validation des TDR des évaluations externes et internes, les documents de capitalisation relevant de la thématique de l’insertion économique.
  • Participer à des séminaires nationaux et internationaux sur la thématique.
  • Participe à la demande du CDM aux rencontres bailleurs de fonds finançant sa thématique
  • Participer à l’élaboration de projets d’d’insertion économique.
  • Participer à l’élaboration des appels d’offre, TdR et cahiers des charges des intervenants extérieurs (consultants, bureaux d’étude), dossiers d’achat concernant l’insertion économique;
  • En collaboration avec le référent MEAL assure de manière qualitative les données permettant de documenter les indicateurs et le nombre de bénéficiaire des projets dans son domaine
  • Developper un réseau professionnels sur l’insertion économique ;
  • Proposer des innovations sur l’insertion économique aux coordinateurs opérationnels et au CDM.

 

B : RAPPORTS ET COORDINATION

  • Participer aux rencontres et réunions organisées par les différents partenaires et opérateurs en relation avec sa thématique
  • Assurer le reporting technique en contribuant à la rédaction du rapport trimestriel sur tous les sujets qui relève de sa responsabilité.

 

 

C : REPPORTING ET CAPITALISATION

 

  • Suivre et analyser, en lien avec les coordinateurs opérationnelle, le contexte social, économique et humanitaire en vue de la définition de la stratégie techniques et de nouvelles propositions d’interventions ;
  • Appuyer la capitalisation de l’ensemble des bonnes pratiques concernant les expériences en insertion économique;
  • Élabore un rapport mensuel à destination du coordinateur du pôle technique et méthodologique ;
  • Élabore les rapports ad hoc : de mission, de suivi, d’enquête, de formation, etc. ;
  • Informe sans délais le coordinateur du pôle technique et méthodologique de tout retard, conflit, problème rencontré dans le cadre de la mise en œuvre des activités d’insertion économique.

D : RENFORCEMENT DE CAPACITES  ET RH

 

  • Participe aux réunions trimestrielles de suivi des indicateurs avec les autres chefs de projet ayant un volet d’insertion économique.
  • Elaboré des modules de formations sur l’insertion économique envers les responsables de volet, les chefs de projet et les coordinateurs opérationnels.
  • Rédige des documents méthodologiques sur l’insertion économique et assure leur diffusion et leur appropriation par les équipes opérationnelles.
  • Participe à la mise en place d’une bibliothèque en choisissant des livres spécifiques sur l’insertion économique.

 

La liste des tâches n’est ni exhaustive, ni limitative et est évolutive.

 

 

 

NIVEAU D’ETUDE

 

Formation supérieure technique de niveau bac +5 (Master 2) dans le domaine de gestion, science économique et science sociale.

 

Minimum expérience : Au moins 5 ans d’expérience dans le travail en ONG en tant que chargé d’insertion économique et/ou chargé d’activités régénératrices des revenus.

Une expérience en référent technique est un atout.

 

SAVOIR-FAIRE ET COMPETENCES

 

  • Adhésion aux principes humanitaires
  • Bonne capacité d’organisation et de priorisation ;
  • Capacité à travailler sous pression et dans un contexte d’instabilité ;
  • Esprits d’équipe
  • Bonne capacité d’analyse ;
  • Excellente qualité rédactionnelle ;
  • Maitrise de l’environnement Windows et MS Office ;
  • Capacité de travail en partenariat étroit avec les autorités, les ONGs, les services techniques, les associations ;
  • Capacité de travail en équipe pluridisciplinaire ;
  • Capacité d’écoute et d’accompagnement ;
  • Capacité à travailler avec des groupes vulnérables ;
  • Capacité d’adaptation à des publics et des partenaires diversifiés ;
  • Qualité opérationnelle sur le terrain ;
  • Autonome, dynamique, flexible et organisé ;
  • Être doté d’un bon esprit de travail en équipe et en réseau ;
  • Excellente Maitrise du Français ;
  • Vision stratégique

SAVOIR-ETRE

 

 

  • Autonomie, adaptabilité, diplomatie, pro activité, patience, sens de la confidentialité, rigueur et honnêteté ;
  • Sens de l’organisation et de la priorisation.
  • Bienveillant
  • Aimer travailler en équipe
  • Diplomate

 

LIEU / ZONE GEOGRAPHIQUE

Poste situé à Bamako.

Déplacements : Oui (Mopti essentiellement),

Merci d’envoyer votre candidature composée de :

–           Un CV détaillé à jour

–           Une lettre de motivation

–           Trois références de travail (obligatoire) incluant numéro de téléphone

–           Attestations et diplômes.

Par mail en précisant en objet l’intitulé du poste à l’adresse suivante : sifmalirecrutement@gmail.com au plus tard le 12/04/2019

 

Ce document non contractuel est susceptible d’évoluer en fonction des besoins du service ou de l’organisation.

Le SIF étant une association avec des moyens limités, la polyvalence et la flexibilité sont nécessaires afin de pallier toute difficulté temporaire et exceptionnelle. La direction peut ainsi demander à tout salarié d’exécuter des tâches en dehors du présent cahier des charges et correspondant à votre qualification ou d’être disponible pendant les périodes des campagnes, en dehors des horaires et/ou jours ouvrables du contrat de travail, dans le respect de la législation en vigueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *