TERMES  DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DE GESTIONNAIRES DES ESPACES REGIONAUX

Depuis l’an 1992 le Mali depuis a vécu une ère démocratique  qui était citée en exemple nonobstant son évolution tumultueuse. Le pays après les élections  de 1992, 1997, 2002 2007 et 2013 s’apprête encore à procéder une série d’élections dont la présidentielle et les législatives. Si le processus électoral  de 2012 a été interrompu suite à la crise sécuritaire et au coup d’état de Mars 2012 dont la finalité fut l’élection d’un président de la république en 2013 après une transition.

En rappel, l’année 2013 fut très marquée surtout avec de multiples actions des femmes tant pour le retour à l’ordre constitutionnel normal que celles de soutien pour la paix la sécurité la réconciliation  avec comme couronnement leur vote massif (53%) lors des élections présidentielles et législatives. Cette réussite avait été soutenue par la plate forme de veille électorale installée par le GPDCF et déconcentrée dans cinq des huit régions du pays à cause de la situation sécuritaire dans les autres localités du pays.

C’est en considération des résultats bien illustratifs que le partenaire stratégique ONU Femmes a accepté de soutenir le présent projet, une contribution du GPDCF pour soutenir la participation des femmes et des jeunes à l’élection présidentielle et les législatives prévues pour courant 2018.

Il est à rappeler que le projet vise à « renforcer les capacités des femmes à remplir leur devoir civique et accroitre leur représentation aux instances de prise de décision ». Il est également conçu sur deux résultats assortis de quatre produits :

Résultat1 : les populations et plus particulièrement les femmes et les jeunes ont une meilleure connaissance du processus électoral et des programmes des candidat (e)s.

  • 1 : les jeunes et les femmes sont mobilisés pour leur participation massive et citoyenne aux élections
  • Produit 1.2: Des messages adaptés aux cibles sont produits et diffusés

Résultat 2 : Les femmes candidates officielles bénéficient d’un appui /conseil et accompagnement  durant la campagne électorale

  • Produit 2.1 : les candidates ont une meilleure connaissance des enjeux électoraux de leurs circonscriptions respectives
  • Produit 2.2 : le processus électoral et les scrutins sont suivis

Outre ces objectifs et résultats rappelés ci-dessus, c’est aussi l’occasion d’appliquer pour la première fois la loi N°052/2015 lors des élections législatives d’où l’intérêt de bien la vulgariser et contribué à l’apaisement du climat des élections sans violence.

L’atteinte des résultats escomptés requiert un dispositif d’accompagnement très opérationnel à savoir :

  • Un comité technique pour assurer le suivi et la mise en œuvre opérationnelle des activités.
  • Une équipe technique et des experts par domaine

L’exercice requiert nécessairement le recrutement conformément aux objectifs ci-dessous.

 

Dans la perspective d’atteindre les objectifs et résultats du projet, plusieurs activités sont envisagées et nécessiteraient un renforcement du dispositif technique en charge de la mise en œuvre dudit projet.

 

Ainsi le GP/DCF envisage de recruter des gestionnaires des espaces régionales disposant d’expériences et de solides compétences dans le domaine du processus électoral au Mali. Lesdites personnes seront chargées de manager les espaces régionales décentralisés.

 

Objectif général : insuffler une dynamique au processus électoral notamment en mettant en œuvre toutes les activités programmées par la coordination et le comité de suivi des projets pour l’atteinte des objectifs et des résultats prédéfinis dans le document de projet. Au cours des échéances (présidentielle et législatives).

 

Objectifs spécifiques

  • Disposer de l’appui des gestionnaires d’espaces pour favoriser l’animation des espaces régionales / locales et assurer une coordination dans l’accompagnement des candidates durant la période  de la campagne électorale,
  • Élaborer des calendriers d’animation des activités au sein des espaces incluant des activités de renforcement de capacités, de sensibilisation, de formations thématiques en faveur des élections apaisées et sans violences, de diffusion de supports de communication,
  • Coordonner des temps d’antenne des radios, des meetings,
  • Rapporter au niveau du gestionnaire national toute information demandées ou jugées utiles pour documenter le site web de l’espace (quotidiennement),
  • Bénéficier de l’expertise conjointe de collaboration de la DRPFEF et de la gestionnaire de l’espace régionale à tous les niveaux.

Le profil des gestionnaires régionaux recherché-es: Le profil sollicité doit répondre aux exigences suivantes :

  • Avoir au moins un niveau supérieur ou égal à bac + 4,
  • Avoir une bonne connaissance du processus électoral,
  • Avoir une bonne connaissance sur les questions du genre,
  • Être disponible pour la durée des activités,
  • Disposer d’une bonne capacité de communication en français et dans les langues locales,
  • Savoir communiquer de façon efficace avec les différents partenaires impliqués dans le processus électoral
  • Savoir travailler sous la contrainte des délais et des résultats en faisant preuve d’initiatives, de dynamisme et de pro activité
  • Avoir des compétences avérées en planification et rédaction d’articles
  • Avoir une bonne capacité d’organisation (plus adresse email fonctionnelle)
  • Avoir une bonne maitrise de l’informatique (word, exel, powerpoint et autres) NB : disposer d’une expérience en gestion des plates-formes est un atout

 

Les attributions exigibles des gestionnaires régionaux se résument comme suit :

  • Collaborer avec la Direction régionale de la promotion de la femme de l’Enfant et de la Famille dans la programmation des activités, le rapportage, les démarches administratives et toute initiative susceptible de conduire à l’atteinte des objectifs des projets
  • Recueillir toutes les données concernant les élections au niveau régional et les transmettre au gestionnaire de la plate-forme/espaces national pour analyse et postage sur le site Web
  • Rédiger des articles de façon journalière sur l’évolution de la campagne dans les régions ;
  • Elaborer la liste de toutes les candidates de la région et les transmettre à la plate-forme ;
  • Faire en collaboration du conseiller-e une brève biographie de toutes les candidates de la région et les envoyer au gestionnaire de la plate-forme pour postage sur le site Web ;
  • Exécuter toute autre tâche en lien avec les élections législatives demandées par le gestionnaire ou les responsables;
  • Rédiger un rapport périodique sur la participation des femmes dans la région.

 

COMPOSITION ET DEPOT DES DOSSIERS :

  • COMPOSITION : une lettre de motivation, l’attestation/diplôme, attestations de travail et le CV actualisé
  • DEPOT : Nouveau siège du Groupe Pivot Droits et Citoyenneté des Femmes près des HALLES DE BAMAKO Cité des Coopérant Français ou en version  électronique par email à l’adresse suivante : gpdcf@cefib.com

Seul (e)s les candidat (e)s retenues sur la base de l’analyse des dossiers seront informé (e)s pour la suite du processus.

 

DATE LIMITE DE DEPOT DES CANDIDATURE: Vendredi 08 juin 2018  à 16h 00

 

 

NB : Les candidates doivent