Infirmier Superviseur Urenas

Infirmier Superviseur Urenas

4 juillet, 2019

Spread the love

RECRUTEMENT INTERNE – EXTERNE

 

Titre du poste Infirmier Superviseur Urenas
Département  Médical
Lieu d’affectation :  District de Bamako (avec des déplacements sur les différents CSCom de la Commune I).
Période d’affichage  Du 02 juillet 2019, 09h au 12 juillet 2019, 12h00.
Nombre de postes à combler  2 postes

Description de l’organisation

Depuis Mai 2011, L’AMCP-SP (Alliance Médicale Contre le Paludisme- Santé Population), une ONG malienne dont l’objectif est d’ « améliorer l’accessibilité aux soins de santé en général et du paludisme en particulier par la mise en œuvre de stratégies appropriées », et son partenaire, ALIMA (The Alliance for International Medical Action), une ONG internationale, ayant pour objectif de produire des secours médicaux lors de situations d’urgences ou de catastrophes médicale, mais aussi de participer à la réduction de la fracture entre les moyens d’une médecine moderne et l’accessibilité à cette médecine pour une partie de la population mondiale, se sont associés pour prendre en charge, conjointement, un programme de prévention et de prise en charge de la malnutrition et du paludisme au Mali.

Cette collaboration intervient dans le cadre de la reprise d’un projet de Médecins Sans Frontières Belgique dans le cercle de Kangaba, au sud-est du pays. ALIMA et l’AMCP-SP associent leurs forces, leur expérience et leurs compétences dans cette initiative afin de mener à bien ce projet et lutter ensemble contre la mortalité infantile. L’objectif principal est de réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans et des femmes enceintes liée au paludisme, à la malnutrition et aux maladies fébriles.

En mai 2012, l’AMCP-SP/ALIMA a ouvert un programme de prise en charge médical dans le Nord Mali – Région de Tombouctou, dans les Districts de Goundam – afin d’assurer la continuité et la gratuité de la prise en charge des soins des populations.

Aujourd’hui, l’AMCP-SP/ALIMA est présente dans 1 district de la région de Ségou, 1 de la région de Tombouctou et 1 dans la région de Bamako (Commune 1).

Présentation du poste

Engagé par l’AMCP-SP, et mis à la disposition du Projet Commun AMCP-SP/ALIMA au Mali, l’Infirmier Superviseur Urenas est sous la supervision hiérarchique du médecin référent projet.

Il supervise les activités de prise en charge au niveau des CSCom, en s’assurant du respect des différentes stratégies mise en place par le projet.

Responsabilités

Missions et activités principales de l’Infirmier Superviseur Urenas:

  • Il appuie la coordination terrain du projet dans la mise en place des différentes stratégies du projet dans les centres de santé du district. A cet effet, il est l’élément essentiel et incontournable dans la mise en place opérationnelle des stratégies du projet.
  • Il assure le suivi et l’encadrement technique du personnel de santé des CSCom dans la réalisation des objectifs du projet.
  • En tant que personnel de terrain, le Superviseur consacre l’essentiel de son temps dans le suivi des activités de consultations curatives et préventives, de prise en charge des enfants malnutris sévères et des cas de paludisme, la gestion des médicaments dans les dépôts de vente, la bonne tenue des outils de gestion du projet, l’hygiène et la gestion des déchets bio médicaux et évaluer le niveau des performances des centres par rapport aux objectifs du projet. Il participe de manière active aux différentes discussions avec les ASACO et le personnel du CSCom pour la mise en place des soins de qualité.
  • Il décèle les points forts et les points faibles des centres de santé et ensuite propose des améliorations dont il assure le suivi et le renforcement des capacités de l’équipe du centre.
  • Il participe aux évaluations des centres de santé avec les autres membres de l’équipe terrain.
  1. Activités de soins

S’assurer d’une prise en charge de qualité des patients par :

  • L’accueil et circuit des patients
  • La consultation curative (interrogatoire, examen physique, prise des paramètres vitaux,)
  • La qualité du diagnostic-traitement par le suivi des fiches techniques,
  • Les critères d’admission des enfants dans le programme nutritionnel
  • Les critères de suivi
  • La recherche des absents et des abandons par la logistique du CSCom ou par les ASC dans les villages
  • Le rapport complet et cohérent des données hebdomadaires et mensuelles
  • La prescription avec adéquation diagnostic-prescription, nombre et quantité des médicaments par ordonnance,
  • Le respect des ordinogrammes thérapeutiques (fiches techniques et protocole national),
  • Le respect du protocole de prise en charge du paludisme simple (CTA) et grave après un TDR positif, la référence des cas graves au CSREF,
  • Le respect de la stratégie : gratuité des soins chez des enfants de < 5 ans et les femmes enceintes avec fièvre.
  1. Activités préventives et promotionnelles
  • La promotion de la prévention du paludisme chez les femmes enceintes avec les TPI à base de Sulfadoxine/Pyriméthamine (SP),
  • La distribution de fer aux femmes enceintes lors des consultations prénatales et l’effectivité systématique du TDR à chaque CPN,
  • La distribution des moustiquaires imprégnées d’insecticides longue durée aux femmes enceintes et aux enfants de < 5 ans complètement vaccinés,
  • Soutenir les autres mesures de lutte contre le paludisme et autres maladies carentielles et épidémiques (par des conseils nutritionnels, sur les mesures d’hygiène individuelle et communautaire).
  1. Gestion des médicaments et pharmacie
  • Organisation du Dépôts de Vente (DV), c’est-à-dire arrangement des médicaments par article et par présentation, disponibilité et bonne tenue des supports, etc. avec encadrement du responsable du DV en vue d’éviter les ruptures de stock et les pertes,
  • Assurance d’une meilleure gestion des médicaments suivant les normes de gestion d’une pharmacie du 1er échelon,
  • Supervision de la collecte les données sur la gestion des médicaments,
  • Gestion des différents aspects de la commande des médicaments (encadrement pour évaluation des besoins et élaboration de la commande par les centres),
  • Analyse de la consommation médicaments par l’analyse des prescriptions,
  • Disponibilité en quantité suffisante de tous les médicaments et matériel dans le centre de santé.

Selon qu’il y ait un responsable désigné ou empêché pour certaines responsabilités, le superviseur                  peut être appelé à assumer les tâches suivantes :

  • Gestion au besoin de la pharmacie et ravitaillement des structures de santé périphérique (voir liste standard médicaments CSCom ou CS Réf)

 

  1. Stratégies du projet
  • Contrôle effectif de la prise en charge gratuite des enfants de 0 à 5 ans
  • Utilisation des combinaisons thérapeutiques à base d’artémisinine (CTA) et des tests de diagnostic rapide (TDR) pour la prise en charge du paludisme, y compris chez les femmes enceintes aux 2ème et 3ème trimestre de la grossesse.
  • Contrôle de la gestion et de la distribution des médicaments par les DV,
  • Respect de l’ordinogramme TDR et des autres affections non paludiques suivant les fiches techniques préalablement validées par l’Equipe Cadre de District et celle du Projet Commun,
  • Respect des critères de référence-évacuation avec tenue correcte de la fiche d’observation et artémether,
  • Toute autre stratégie mise en place par le projet.

 

  1. Rapportage
  • Elaborer un chronogramme de supervision et de travail.
  • Rédiger chaque mois un rapport qui montre l’état d’avancement des activités (y compris la prise en charge communautaire), une analyse de leur impact, des recommandations ainsi que la programmation du mois suivant. Ce rapport mensuel d’activités sera adressé au Médecin Point Focal.
  • Faire un compte-rendu hebdomadaire au Médecin Point Focal sur le déroulement des activités dans les centres de santé en précisant les points forts et faibles ainsi que les difficultés rencontrées (avec un PRP).
  • Participer activement à l’analyse et à la correction des données statistiques avec l’équipe du centre de santé.
  • Participer aux différentes réunions du projet tenues sur le terrain en collaboration avec les autres membres de l’équipe.
  • Faire des feedbacks à l’équipe de terrain après chaque analyse des rapports d’activités ou lors d’une supervision.
  1. En collaboration avec les Superviseurs ASC et les animateurs
  • Contribue à la mise en place et de l’application de la stratégie d’approche communautaire de prise en charge du paludisme simple et du dépistage de la malnutrition chez les enfants de < 5 ans.
  • Responsable de la gratuité de la prise en charge du paludisme simple par les ASC,
  • Responsable de l’approvisionnement des ASC via les CSCom,
  • Appuyer les superviseurs ASC dans le suivi, l’encadrement/recyclage et formation ainsi que dans la recherche des solutions aux problèmes rencontrés.

 

  1. Autres activités / tâches.
  • Évaluation mensuelle des centres de santé selon la grille d’évaluation,
  • Gestion du matériel et de certains intrants,
  • Propreté et hygiène du centre, circuit gestion des déchets médicaux, asepsie,
  • La tenue des supports de gestion : registres de consultation, d’accouchement, de vaccination, cahier des TDR, fiche d’artéméther d’observation, prescriptions médicales, fiche de référence-évacuation, …
  • Assistance et participation aux réunions mensuelles de compensation des ASACO avec le Médecin Point Focal.
  • Formation continue du personnel de santé.

Compétences requises

  • Détenir un diplôme d’infirmier d’État (IDE);
  • Posséder au minimum 2 ans d’expérience dans un poste similaire (supervision des CSCom/URENAS);
  • Posséder une expérience des ONG humanitaires évoluant dans la prise en charge de la malnutrition est un atout;
  • Savoir conduire une moto, et détenir un permis de conduire de catégorie A;
  • Excellente maitrise du Bambara;
  • Être disponible immédiatement, et libre de tout engagement.

Attitudes et qualités personnelles 

  • Flexibilité, endurance et mobilité;
  • Sens des relations humaines et bonne capacité d’écoute;
  • Rigueur, réactivité, et dynamisme ;
  • Capacité de travail sous pression.

Conditions de dépôt de candidature

Les candidats intéressés doivent faire parvenir leur curriculum vitae ainsi qu’une lettre de motivation au département des ressources humaines de l’AMCP-SP/ALIMA par courriel ou en personne avant le 12 juillet 2019 à 12 h 00. Les candidatures peuvent aussi être déposées au niveau de l’administration des autres sites d’AMCP-SP/ALIMA. Aucune candidature ne sera acceptée après cette période.

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés. Par ailleurs, l’AMCP se réserve le droit de ne pas donner suite à la présente offre d’emploi.

Courriel : recrutement.amcpalima@gmail.com (Merci de préciser en objet l’intitulé du Poste).

 

En personne : Bureau AMCP/ALIMA, Quartier Hippodrome, Rue 291 Porte 405, en face de l’école Nelson MANDELA, Bamako – Mali.

 

Téléphone : + 223 20 24 19 48.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *