Consultant – Genre et Masculinité – MALI EMPLOI

Consultant – Genre et Masculinité

Bamako
Publié il y a 2 mois

Termes de Reference – Étude sur le genre et la masculinité en situation de conflit dans le centre et l’Est du Mali

Intitule du projet : « Improving citizen – State relations in Central Mali »

Contexte et justification :

Créée en 1986, International Alert est une organisation internationale de droit britannique qui travaille dans les domaines de la consolidation de la paix (peacebuilding) par la recherche, le plaidoyer, le renforcement des capacités, le dialogue inclusif et la participation politique et citoyenne. Au Mali, depuis 2013, notre travail vise à renforcer la gouvernance sécuritaire, à améliorer le climat de confiance et la collaboration entre l’État et les citoyens et à gérer les conflits liés aux ressources naturelles et hydriques. Nous contribuons à une meilleure compréhension des dynamiques de la paix, des conflits et de l’extrémisme violent pour aider le gouvernement et la société civile à améliorer leurs efforts en matière de consolidation de la paix grâce au dialogue, au renforcement des capacités et au plaidoyer. Nos méthodologies sensibles au genre et au conflit encouragent une collaboration entre les citoyens et les forces de sécurité, une participation active des communautés à l’identification des causes profondes du conflit, et l’élaboration de solutions communautaires et de réponses appropriées pour faire face à leurs préoccupations.

Ce projet « Improving citizen – State relations in Central Mali » mis en œuvre par International Alert dans les régions de Ségou et Mopti depuis 2020 et financé par le Ministère Néerlandais des Affaires Étrangères dans le cadre d’un partenariat stratégique global vise à contribuer à améliorer les relations de confiance et de collaboration entre les citoyens et les représentants de l’État dans le centre du Mali à travers la mise en place et l’accompagnement de forums de dialogue au niveau régional dans l’objectif global de promouvoir une compréhension commune des membres des forums (installés dans les sites du projet depuis 2020) sur les questions clés de sécurité et l’identification de réponses sensibles aux conflits au niveau régional. En (i) améliorant la compréhension de leur contexte par les membres de la communauté, (ii) en renforçant leurs capacités en termes d’analyse de conflit et de sensibilité au genre, (iii) en favorisant un environnement propice au dialogue et à la prise de décision inclusive où les citoyens échangent et coopèrent avec les autorités de l’État, (iv) en fournissant aux membres aux communautés cibles les outils et les opportunités nécessaires pour promouvoir la cohésion sociale et le règlement pacifique des conflits.

Dans la société malienne, la construction des relations sociales étant fortement tributaire du patriarcat, les hommes occupent, par tradition, une place prépondérante par rapport aux femmes, et cela même en situation de crise. Ce sont eux qui détiennent le pouvoir de décision au sein des instances de prise de décision, gardent le contrôle des relations sociales et jouissent de divers privilèges patriarcaux attachés à cette position. De ce fait, on constate que la société confie aux hommes le premier rôle et aux femmes le second. De ces relations sociales inégalitaires entre les deux sexes résultent des comportements, attitudes et pratiques qui ont un impact direct sur la vie et le bien-être des femmes, en particulier dans la persistance des discriminations et l’augmentation du taux des violence et d’exclusion à leur égard.

En dépit des progrès réalisés sur le plan légal et institutionnel, les schèmes comportementaux évoluent difficilement.  Cette manière de concevoir les relations de genre, influe énormément sur les approches, les politiques et les programmes gouvernementaux pour la prise en compte et le respect du genre. Dès lors, comprendre les attitudes masculines des hommes, leurs comportements et perceptions dans un large éventail de domaines ainsi que la façon dont les femmes perçoivent et ressentent les attitudes et les comportements des hommes, est une perspective visée par le Gouvernement du Mali et les autres acteurs œuvrant pour l’égalité de genre qui est susceptible de fournir des informations importantes sur la conception d’interventions du point de vue programmatique et socio-politique pour transformer les inégalités entre les sexes.

Ainsi, International Alert entend conduire une étude sur les masculinités qui va permettre de mieux comprendre comment elles sont construites, comment les hommes et les femmes au Mali lesperçoivent et comment les différentes formes de masculinités prévalentes facilitent ou entravent la réalisation de l’égalité de genre dans divers domaines. Cette étude va adopter une analyse intersectionnelle, afin de mettre en exergue les diverses identités masculines ainsi que les différentes manières dont elles sont construites, affirmées et entretenues.  Cette étude permettra ainsi à Alert d’améliorer ses approches dans la transformation des conflits au Mali et l’amélioration de la gouvernance sécuritaire. Il est important que l’approche proposée par le/la consultant/e soit participative et inclusive et que le/la consultante, ou l’équipe de consultants, puisse(nt) travailler avec l’équipe d’Alert au Mali. Les résultats de l’étude seront partagés avec le personnel du projet, les partenaires, le bailleur de fonds et si pertinent publiés sur les sites web d’Alert, pour en permettre une large diffusion.

Objectif général de l’étude :

L’objectif principal de l’étude est d’analyser les fondements et les manifestations des masculinités et la façon dont les hommes et les femmes perçoivent leurs rôles et leurs responsabilités, afin de mieux comprendre les liens entre les perceptions sur les masculinités, les inégalités entre les sexes ainsi que les discriminations et les violences à l’égard des femmes, dans une perspective de promotion de l’égalité des sexes à travers la responsabilisation des hommes et des garçons.

De manière spécifique, l’étude a pour objectif de : 

  • Fournir des données de référence sur les attitudes, les comportements et les pratiques existantes chez les hommes et les femmes sur les thèmes suivants : les identités masculines, les rôles sexospécifiques dans les conflits, les relations hommes-femmes et l’égalité des sexes.
  • Identifier les spécificités socio culturelles, les pratiques et les attitudes des hommes et des femmes qui entravent la réalisation de l’égalité des sexes et qui sont des vecteurs de la violence armée et du conflit et des discriminations à l’égard des femmes dans les processus de gouvernance et de prise de décision.
  • Identifier et proposer des stratégies à visée programmatique les plus efficaces pour une meilleure implication des hommes dans la promotion de l’égalité de genre et l’éradication des discriminations et les violences à l’égard des femmes dans le cadre de la participation au processus de prise de décision.

Résultats attendus :

Les principaux résultats attendus sont les suivants :

·       Une analyse de la manière dont les hommes se perçoivent comme des hommes et sur la façon dont les femmes et les filles perçoivent les hommes en termes de relations de pouvoir au niveau familial et communautaire est élaborée

·       Les aspects négatifs dans la perception de masculinité qui véhiculent la violence à l’égard de la femme, les discriminations et les inégalités liées au sexe sont identifiés

·       Les attitudes et pratiques des hommes vis-à-vis des rôles de genre et leur disposition à adopter une masculinité positive véhiculant des normes d’égalité des sexes sont mises en évidence.

Lieux géographiques :

Cette étude sur le genre et la masculinité en situation de conflit aura lieu dans les régions de Ségou et Mopti ou sont installés les espaces de dialogue régionaux et communautaires depuis les deux premières phases du projet et la région de Kayes où Alert n’intervient pas encore .

·       Région de Ségou : Cercle de Niono, Macina et Bla

·       Région de Mopti : Cercle de Djenné et Mopti

·       Région de Kayes : Cercle de Yelemani et Bafoulabé

Méthodologie et outils de collecte des données :

L’étude sera menée par un/e consultant/e national ou international expérimenté/e et fera recours à une approche mixte qui associe les méthodes qualitatives et quantitatives de collecte de données (Focus Group, Entretien Individuel) avec la participation et l’inclusion des différentes couches de la population, y compris les groupes marginalisés, notamment les femmes, les jeunes et d’autres groupes défavorisés. Les données collectées seront analysées et transcrites dans le rapport de façon anonyme pour préserver la sécurité physique et morale des personnes qui ont été interviewées. La méthodologie et les outils de collecte seront développés par le/la consultant/e externe qui sera recruté́/e pour cet effet. Au terme de l’analyse, un rapport de l’étude sera développé et partagé par le/la consultant/e externe. Une présentation des livrables sera organisée lors d’une session réunissant l’équipe du projet.

Principaux livrables de l’analyse :

  • Analyse des données qualitatives et quantitatives ;
  • Le rapport provisoire : celui-ci présentera les résultats de l’étude conformément aux résultats attendus de cette étude décrits dans les présents termes de référence.
  • Un rapport final de 20 pages (+ annexes). La section sur les résultats dans le rapport final doit être organisée par objectifs de l’étude et doivent répondre à chaque ligne d’enquête développée, tous les résultats doivent être soutenus par des données qualitatifs ou quantitatifs ;
  • Une présentation sur PowerPoint des principaux résultats de l’étude (en français) ;

Principales taches/fonctions du/de la consultant/e :

Sous la supervision directe du Responsable Programme, l’équipe de consultant/maison de consultance doit :

  • Présenter la méthodologie de travail et son plan de travail : cette note explicitera la démarche de l’étude, la méthodologie de l’étude, le travail de terrain. Elle comportera les outils de collecte de données (questionnaires, guides d’entretien, etc…). Ce document sera examiné et validé par le programme pays.
  • Élaborer et présenter à l’équipe de projet la stratégie de collecte de données mise en place comme les guides d’entretien, les fiches de collectes de données, l’approche de recherche de la revue de la documentation et des rapports disponibles
  • Superviser la collecte des données et l’analyse des données collectées
  • Présenter son rapport provisoire à l’équipe de projet et intégrer les observations et recommandations préliminaires formulées par l’équipe de projet
  • Intégrer, prendre en considération les observations et recommandations de l’équipe de projet

Durée de la consultance :

La durée de la consultation est de 30 jours ouvrable pour la réalisation de l’étude et la soumission du rapport.

Compétences fonctionnelles : 

·        Habilité à conduire des études, à mener des collecter des données sur des sujets similaires.

·        Habilité à travailler dans le respect des deadlines (1 mois ?).

·        Habilité à donner un feedback franc et disposé à en recevoir afin d’améliorer la qualité de son travail.

·        Habilité à établir une bonne communication

·        Habilité à produire un rapport de qualité

Éducation: Avoir un diplôme de maitrise au minimum en sciences sociales, droit, sciences politiques, psychologie et sociologie, etc.

Expérience: 

·        Au moins 5 ans d’expérience dans la conduite des études et travaux de recherche dans le domaine des relations sociales, les violences faites aux femmes et aux filles, la transformation des conflits.

·        Une expérience pratique reconnue dans les domaines de la masculinité, l’autonomisation économique des femmes, le genre, les droits humains et la protection des droits des femmes ainsi que les domaines relatifs à la thématique de la consultance

·        Avoir d’excellentes capacités de rédaction et de synthèse

·        Disposer des capacités de communication avec de bonnes aptitudes de travail en équipe. 

Dossiers de candidatures :

Les dossiers de candidature doivent inclure :

  • Un document incluant le Curriculum Vitae (maximum 5 pages) du/de la consultant(e) ;
  • Une lettre de motivation ;
  • Un document avec les éléments suivants :
  • Une proposition technique adaptée à la méthodologie conçue ;
  • Une proposition financière pour l’accomplissement des livrables susmentionnés.

Pour postuler, merci d’envoyer votre dossier de candidature comprenant les éléments cités ci-haut à mali@international-alert.orgpmkanyihata@international-alert.org  Oarby@international-alert.orgAmaiga@international-alert.org

NB : Précisez clairement en objet du mail la référence suivante : « Candidature Consultant(e) Genre et Masculinité au centre du Mali ». Notez que les propositions techniques et financières doivent être combinées dans un seul document PDF.

Nous nous efforçons d’être un employeur offrant l’égalité des chances et accueillons les candidatures indépendamment de la race, de la religion, du sexe, de l’orientation sexuelle ou du handicap.

Date limite pour l’envoi des candidatures : 15/10/2022 à 17h30 GMT.

En fonction du nombre de candidatures reçues, nous ne serions probablement pas en mesure de contacter tous les candidats. Dans le cas où vous ne recevez pas de réponse deux semaines après la date limite précisée ci-dessus, cela signifierait que vous n’avez pas été retenu pour passer à l’entretien. Les candidatures seront examinées et retenues seulement sur la base des compétences.

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploi

CDD

Postuler en ligne

A propos de Mali emploi

Maliemploi.org offre des services et programmes spécialisés pour
répondre à vos besoins en matière d’emploi. Que vous ayez un emploi, soyez sans emploi, commenciez votre carrière Vous êtes une entreprise et vous cherchez un talent ? Recrutez mieux, plus vite et moins cher. Nous avons une base de données fournies pour mieux recruter vos futurs employés. Vous êtes candidat ? Misez sur le digital. Les consultants vous présentent chaque jour de nouvelles opportunités. Vous êtes à un clic de votre prochaine évolution professionnelle.

Tel: +223 71 46 83 66 / 79 50 87 13 

Adresse email : emploi@maliemploi.org

Faladiè  – Banankabougou Centre commercial – Immeuble Diabali Transit 2ème étage en face de la Cour Suprême du Mali  

Global Media 2022©

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page