2 MONITEURS SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET MOYENS D’EXISTENCE (SAME)

2 MONITEURS SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET MOYENS D’EXISTENCE (SAME)

10 mai, 2019

Spread the love

LIEU D’Affectation :

 

Gossi, (intervenant dans les communes de Gossi, Ouinerdène et Inadjatafane)

 

CONTEXTE

 

Le Conseil Danois pour les Réfugiés est une organisation non gouvernementale internationale qui promeut et soutient les solutions durables aux problèmes des personnes réfugiées et déplacées dans le monde ; Depuis 2008 en Afrique de l’Ouest, DRC développe des programmes d’assistance aux populations affectées par les conflits dans les domaines de la sécurité alimentaire, de relèvement économique, d’eau et d’assainissement, de protection, d’assistance d’urgence et de cohésion sociale ; Dans le cadre de ces activités programmatiques, DRC est présent au Mali depuis 2013 et dispose d’un bureau national à Bamako et 03 sous bases dans les régions du Mali fortement affectées par la crise : Mopti, Tombouctou et Gao ;

DRC est présent dans la région de Tombouctou depuis 2014 y met en œuvre un programme de Sécurité Alimentaire et Moyen d’existence (SAME)

DRC, bénéficie d’un financement d’USAID pour la mise en œuvre d’un projet de sécurité alimentaire dans les communes d’Ouinerdène et de Gossi ; Fonds destiné au financement des transferts monétaires aux ménages très pauvres ;

Sur le terrain, le/la Moniteur(ice) SAME est sous la supervision technique directe du Coordonnateur Terrain base à Gao ; Le Moniteur SAME sera également sous le lien hiérarchique du Superviseur SAME basé à Gossi ;

LE POSTE

 

Description des objectifs du poste

Le/la Moniteur(ice) SAME est l’acteur terrain de la mise en œuvre du projet ci-haut mentionné qui comprend plusieurs activités. Sous la supervision directe du Superviseur SAME, il/elle est chargé de :

  1. Mettre en place dans les villages d’intervention et auprès des communautés la conduite des Projets de sécurité alimentaire et Moyen d’existence quotidiennement en coordination directe et dans un esprit constant de coopération avec toute l’équipe ;
  2. Soutenir activement la mise en œuvre du programme selon les standards humanitaires afin d’assurer la qualité garantissant la bonne réputation de DRC et ne nuisant aucunement au bien être des communautés bénéficiaires ;
  3. Assurer l’interface avec les autorités compétentes, les partenaires, et les communautés bénéficiaires sur le terrain en accord avec la hiérarchie ;

 

Tout en respectant les principes humanitaires, le/la Moniteur(ice) SAME est disposé à travailler avec les différentes couches sociales ;

Superviseur direct : Superviseur SAME

Employé(s) sous la responsabilité du poste : aucun

Déplacements professionnels : Dans la région de Tombouctou, cercle de Gourma Rharouss, communes de Gossi, Ouinerdène, et Inadjatafane ;

TACHES ET RESPONSABILITÉS

 

Mise en œuvre du projet SAME

Pour atteindre les objectifs ci-dessus le moniteur se verra confié les responsabilités et accomplira les taches suivantes :

  1. Il / elle sera responsable de la mise en œuvre et de la supervision directe des activités du projet sur le terrain en respectant les stratégies, la planification et le calendrier de réalisation ;
  2. Il / elle appuiera l’identification des bénéficiaires du programme en utilisant les critères définis de manière participative et/ou préétablis ;
  3. Il / elle fera le lien entre les communautés, les partenaires financiers et le projet
  4. Il / elle identifiera les besoins de renforcement de capacités des communautés et bénéficiaires
  5. Il / elle conduira des séances de sensibilisation selon les thématiques des projets de sécurité alimentaire et de moyen d’existence ;
  6. Il / elle sera responsable de la mobilisation communautaire autour des projets de sécurité alimentaire et et le relèvement immédiat
  7. Il / elle élaborera les rapports d’activités hebdomadaires, mensuels et autres rapports périodiques de supervision des activités de cash, AGR, sécurité alimentaire et associations d’épargne et de crédit autogéré, nutritions en incluant des recommandations pour l’amélioration de la qualité des interventions
  8. Il / elle assurera un cadre propice et sécurisé pour protéger les bénéficiaires contre toutes formes de discrimination, d’abus sexuel et d’exploitation ;
  9. Il / elle Participera aux missions d’évaluations initiales, de mi-parcours et finales sur le terrain et participera aux collectes des données primaires et secondaires ;
  10. Il / elle s’assurera que les relations avec les partenaires et la communauté est constructives et positives pour DRC, et surtout pour les bénéficiaires ;
  11. Il / elle conduira les activités de transfert d’argent aux bénéficiaires en tenant compte des exigences des bailleurs de fonds et partenaires financiers ;
  12. Il / elle Rédigera le rapport périodique de l’avancement du programme sur le terrain
  13. Il / elle Renforcera la capacité des partenaires et contribuera directement ou indirectement à la formation des bénéficiaires ;
  14. Il / elle travaillera en coordination avec les autres secteurs et les autres partenaires de mise en œuvre sur le terrain ;
  15. Il / elle exécutera d’autres tâches selon les instructions en rapport avec les compétences et les expériences liées au poste ;

EXIGENCES CLÉS

Niveau d’étude (diplômes) / Qualifications / Expérience / Compétences / Langues / Exigences comportementales :

 

Formation : (y compris certificats, permis, etc. 😉

  • Baccalauréat ou BTS agropastoral, économie, sociologie, Nutrition, ou autres diplômes équivalents ; Connaissances des principes directeurs des personnes déplacées internes ;

Maîtrise de l’outil informatique et notamment des logiciels usuels comme Word, Excel (est un atout) ;

  • Expérience de minimum 3 ans, dont au moins 1 ans avec une organisation humanitaire d’urgence ;
  • Plus de 1 an dans les activités des transferts monétaires, et du KACHE ;

Excellente connaissance des régions du Nord ;

  • Excellente connaissance des communes d’Ouinerdène, Gossi, Inadjatafane ;
  • Maitrise des langues exigées Tamasheq, Songhay ; La connaissance de l’Arabe, peulh, etc. ; (est un atout) ;
  • Disposé(e) à travailler en milieu rural et dans des conditions difficiles notamment sécuritaires ;

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *