AVIS DE RECRUTEMENT D’UN PRESTATIRE POUR LA CONCEPTION ET LA PRODUCTION D’UN FILM DOCUMENTAIRE DE CAPITALISATION SUR LE CONCOURS CENTRE DE SANTE PROPRE.

 

  1. Contexte et justification :

Keneya Jemu Kan (KJK) est un projet qui vise à assurer la communication pour la santé et la promotion de produits ; C’est un des deux projets bilatéraux de cinq ans financé par l’USAID. Son but est de contribuer à l’amélioration de la santé et cela de façon durable.

Le projet comporte trois axes stratégiques à savoir : (1) Communication pour le Changement Social et de Comportement ; (2) Renforcement des capacités institutionnelles de partenaires ; (3) Marketing social des produits de santé.

KJK intervient en synergie avec le projet USAID|SSGI aux coté du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique dans le domaine de la planification familiale et la santé de la reproduction, la santé maternelle et infantile, la lutte contre le paludisme, la prévention et le traitement du VIH/SIDA, la promotion de l’hygiène, l’eau et l’assainissement, la nutrition et les maladies infectieuses négligées. Il a pour mandat, le développement des supports et outils et d’assurer la Communication pour le Changement Social et de Comportement (CCSC) au niveau des communautés.

Au Mali, les conditions d’hygiène et d’assainissement au niveau des établissements de santé sont précaires avec une insuffisance notoire dans les pratiques d’hygiène et dans l’accès aux infrastructures appropriées d’eau et d’assainissement. Malgré les efforts importants fournis par le ministère de la Santé et ses partenaires pour améliorer cette situation, force est de reconnaitre que la situation reste préoccupante. En effet, il ressort des résultats d’une série d’évaluations rapides réalisée par le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique (MSHP) dans les structures de soins entre 2012 et 2014, une insuffisance dans   :

  • la capacité de stockage d’eau de consommation affectant 50% des structures enquêtées;
  • le tri des déchets biomédicaux qui touche 75% des structures de soins enquêtées ;
  • la disponibilité de contenants appropriés pour la pré-collecte et le conditionnement des déchets médicaux au niveau de 53% des structures de soins enquêtées ;
  • l’entretien et désinfection (murs, sols, planchers, matériels)  dans 69% des structures de soins de santé ;
  • l’information des patients et des accompagnants sur les mesures d’hygiène  dans 70% des structures de soins enquêtées ;
  • la pratique de désinfection/lavage des mains dans 68% des structures de soins.

Pour appuyer les autorités sanitaires à améliorer les conditions d’Eau, d’Hygiène et d’Assainissement (WASH) dans les établissements de santé, les Projets SSGI et KJK, ont initié en collaboration avec les autorités sanitaires, l’approche « Centre de Santé Propre (CSP) ».

L’approche Centre de Santé Propre est un outil programmatique encourageant les établissements de santé à établir des objectifs WASH pour apporter des améliorations progressives vers le but final de l’obtention du statut de « Centre de Santé Propre ».

SSGI et KJK accompagnent la région de Koulikoro depuis 2017 dans la mise en œuvre de l’Approche Centre de Santé Propre et le district de Bamako a commencé l’implémentation de l’approche en 2018. Koulikoro a déjà eu deux visites d’inspection contre une seule à Bamako.

Dans le but de mieux capitaliser l’approche et favoriser sa mise en œuvre par d’autres structures, SSGI et KJK veulent réaliser un film/documentaire/magazine de capitalisation dans les CSCom et CSRéf participants au concours à travers une agence ou studio de production audiovisuelle.

Le documentaire va se focaliser sur les structure SONUB (CSCom) et SONUC (CSRéf) en faisant ressortir :

  • La situation avant le concours ;
  • La situation avec le statut de « centre de santé propre »
  • Les acquis, les succès stories,
  • Les témoignages des acteurs communautaires et équipes socio sanitaires
  • La motivation des équipes du centre et des ASACO à maintenir le statut de « centre de santé propre » ;
  • L’interview des DTC sur les indicateurs de santé de la mère et de l’enfant en lien avec l’hygiène et l’assainissement et prévention des infections en milieu de soins et les taux d’utilisation des services ;

Une fois développé, le documentaire sera largement distribué et diffusé dans les zones d’intervention des projets USAID|SSGI et USAID|KJK pour permettre aux prestataires et usager des centres de santé d’adopter des pratiques saines par rapport à l’hygiène et assainissement et prévention des infections en milieu de soins.

Les présents TDR sont réalisés pour faciliter cette réalisation et décrire les exigences du projet sur le contenu du film.

  1. But de la consultation :

Le but de cette consultation est de solliciter les services d’un studio de production compétent pour la production d’un film documentaire de capitalisation sur l’approche centre de santé propre et le maintien du statut de « centre de santé propre ».

  1. Objectif de la consultation :

Proposer un script, organiser la prise de vue des images et d’assurer la postproduction d’un film documentaire de capitalisation de 13 mn maximum accompagné d’une version courte de 5mn pour la TV.

  1. Tâches du Studio de production :
  • Etablir un planning détaillé de la mission avec des livrables par mois ;
  • Assurer les prises de vue, le montage vidéo et la postsynchronisation du documentaire TV ;
  • Produire une vidéo de 5mn résumant l’approche du début jusqu’à l’atteinte du statut de « centre de santé propre » ;
  • Pré tester le documentaire auprès des cibles ;
  • Intégrer les feedbacks du prétest ;
  • Remettre au projet KJK la version finale dans les formats suivant :
  • Format sortie sauvegarde : Full HD (10 1920 pixels de large pour 1080 de haut) en MPEG4/H264 ;
  • Format pour les réseaux sociaux et web (Youtube, Viméo, Facebook…)
  • Format de lecture pour la Télé.

 

  1. Les résultats attendus :
  • Un plan détaillé de la mise en œuvre—avec un chronogramme précis et des livrables est fourni par le soumissionnaire ;
  • Un documentaire TV sur l’approche du début jusqu’à l’atteinte du statut de « centre de santé propre »  est disponible en version courte de 5 mn et en version vidéo de 13 mn;

 

  1. Méthodologie :

La première étape va consister à la proposition d’un plan détaillé avec des résultats spécifiques à accomplir par sortie sur le terrain. La deuxième partie consiste à la rédaction du script à faire valider par KJK. Après validation du script, la structure de production fera des prises de vue avec des interviews des acteurs clés dans les aires de santé choisies en fonction des résultats des inspections des équipes DRS et le statut des centres avec une équipe de KJK/DRS/SSGI qui suivra le déroulement des travaux. Le produit version « draft » sera ensuite pré-testé par KJK en collaboration avec les DRS et SSGI (focus group). Sur la base des résultats du pré-test, le studio de production apportera les corrections si nécessaires pour finaliser le documentaire.

  1. Période d’exécution :

Cette consultation durera 15 jours reparties en 3 mois (5 jours par mois) à compter de  la signature de contrat mais négociable s’il existe des circonstances précises légitimes qui exigent plus de temps. Toute extension sera négociée entre l’adjudicataire et KJK.

  1. Compétences requises :

Pour effectuer le travail avec succès, le soumissionnaire devra démontrer les compétences suivantes :

  • Familiarité avec les genres audiovisuels TV et radio ;
  • Capacité de produire un documentaire de capitalisation TV et radio ;
  • Compréhension de l’environnement local et des habitudes culturelles ;

 

  1. Soumission de proposition

L’offre technique devra comporter les éléments suivants :

  • Une note technique détaillant la méthodologie retenue pour exécuter les missions avec un Planning faisant ressortir les principales phases de production du documentaire de capitalisation.
  • Une note sur les moyens humains et techniques de l’agence.
  • Le soumissionnaire doit présenter sur supports DVD deux productions similaires réalisées durant les 5 dernières années en 2 exemplaires chacune.
  • Le CV détaillé et signé du réalisateur proposé pour conduire les missions.
  • Les CV des autres membres de l’équipe proposée par le prestataire.
  • Toute autre référence jugée utile.

 

  1. Délai de soumission

Les dossiers de candidature composés des offres technique et financière doivent être déposés ou envoyés par courrier électronique à recrutement@projetkjk.org avec copie à adiong@projetkjk.org;  et sous plis fermés au bureau du Projet KJK à Sotuba ACI en face de l’école française les Lutins au plus tard le 8 juin 2018 16h00 mn. Délai de rigueur.